Bellator 248 – Fightcard : 8 français dans la cage… Plus que quelques heures de patience !

Une carte de FO-LIE ! Comment qualifier autrement la fightcard de la soirée du Bellator 248? qui se tiendra demain soir (samedi10 octobre), dans l’enceinte de l’Accor Arena de Bercy ? A n’en pas douter la plus belle de l’histoire du MMA en France. Facile me retorqueront les plus taquins (relous 😉 de nos lecteurs, dans la mesure où il s’agira du second événement de MMA à se tenir sur le sol français, depuis la légalisation annoncée au début d’année par la Ministre des sports. Certes… Mais pendant dix années, bon nombre d’organisations françaises de pancrace (le 100% Fight,  le Fightway Challenge, le FMC, le GFA, le PFC…) avaient proposé régulièrement des soirées fight. Evidemment, avec les moyens qui sont les siens, le Bellator (deuxième organisation américaine de MMA ) avaient toutes les cartes en main pour taper un grand coup pour son arrivée sur le sol français. Mais rien n’était moins sûr… Force est de constater que l’organisation dirigée par Scott Coker a mis les petits plats dans les grands, à l’image de ce qu’elle peut proposer dans le cadre de ses événements sur le sol anglais (par exemple).

Huit français et quelques « stars » au casting

Les français à l’honneur, pour les fans tricolores, c’est forcément la bonne nouvelle de cette première soirée parisienne. Bellator-France_Portrait-Gomis_MMA4FightNous nous attendions forcément à ce que les fighters français soient sollicités, mais pas forcément dans ces proportions. Neuf français initialement, finalement huit, c’était presque inespéré ! Huit combattants, qui incarnent toutes les générations du MMA tricolore. Les espoirs de notre discipline, tout d’abord, seront représentés par la jeune garde montante de la Atch Academy, Fabacary Diatta (6-0-0) et William Gomis (6-2-0). Pour le premier nommé, il s’agira des premiers pas en MMA. Après un début de carrière en tout point parfait en pancrace, au 100% Fight, Diatta sera opposé à un adversaire anglais expérimenté, Dominique Wooding (6-3-0 / Terror Squad). Pour le jeune fighter de la Atch, ce combat contre un homme déjà passé par les cages du Bellator, de l’ACB et du BAMMA sera un véritable test. Pour son coéquipier, William Gomis, un irlandais du team SBG (l’équipe de Connor McGregor) sera au programme. C’est le jeune Dylan Logan (4-4-0 / SBG Ireland) qui tentera de barrer la route au virevoltant featherweight parisien. Les combattantes françaises, elles aussi, seront à l’honneur lors de la soirée. L’ex championne de boxe anglaise, Lucie Bertaud (2-2-0) et la vétérane Maguy Berchel (10-4-1 / Lion Gym), livreront également leur première bataille de MMA sur le sol français. Seul bémol de notre point de vue ? Le fait que nos deux championnes s’affrontent…

L’équipe des trentenaires sera le contingent français le plus représenté sur ce Bellator 248. Ils seront trois (alors qu’ils Bellator-France_Portrait-Ndoye_MMA4Fightdevaient être quatre). Pour notre plus grand plaisir, le premier à entrer dans la cage sera le revenant Jean Ndoye (8-1-0). Sept ans après sa dernière apparition au Cage Warriors, l’ex petit prodige du MMA français revient aux affaires. A 33 ans, il lui reste de belles années devant lui, mais avant de penser à un éventuel futur doré, il devra passer cette première étape, nommée Ciaran Clarke (2-0-0 / SBG Ireland), un autre élève de John Kavanagh. Les deux sociétaires de la Snake Team, Emmanuel Dawa (9-2-0) et Yves Landu (15-8-0), relèveront deux des défis les plus costauds de la soirée. Le welter de la Snake Team sera opposé au vétéran suédois de l’UFC, Olivier Enkamp (9-2-0/ Pancrase Gym Sweden). Quant au fighter/ breaker Landu, ce sera un ex champion du Bellator au programme, Terry ‘The dominator’ Brazier (11-3-0 / NFM) qui avait subtilisé le titre de champion 77 du BAMMA, alors détenu par Alex Lohore. C’est désormais dans la caté’ du dessous que le londonien évolue et c’est dans celle-ci qu’il sera opposé à l’élève de Cyrille Diabaté. C’est également dans cette division des lightweight qu’on devait retrouver le huitième français de la carte, Davy Gallon  (18-7-2 / Adrénaline Fight Team). Son adversaire, le néerlandais Brian Hooi, ayant été finalement déclaré positif à la COVID 19, le normand se voit une seconde fois privé de ses débuts au Bellator.

Enfin, comment ne pas faire un focus particulier sur le dernier combattant français de la soirée !? Comment ne pas Bellator-France_Portrait-Kongo_MMA4Fights’émouvoir à l’idée de voir la légende Cheick Kongo (30-10-2 / Kongo Smashin Club) s’offrir ce combat de gala, devant son public, dans l’une des plus belles arènes parisiennes ? Il y a moins de deux ans, Kongo n’aurait certainement pas parié là dessus, mais sa tenacité et sa longévité au plus haut niveau lui ont finalement permis de faire de ce rêve une réalité. En face de lui dans la cage, se tiendra un Timothy Johnson (14-6-0 / Academy of Combat arts) forcément revanchard, lui qui s’était incliné en 2018 contre la légende française. Evidemment la fête ne sera totale que si Kongo venait à s’imposer, mais le simple fait d’annoncer son combat ressemble déjà à une grande victoire pour tous les fans français de MMA. Une vision un chouïa franco centrée de la soirée, qui ne doit pas nous faire oublier que des combattants tels que l’ex champion du Cage Warriors Ross Houston (8-0-0 / SBG Ireland), le fantasque Michael ‘Venom’ Page (17-1-0 / London ShootFighters), le vétéran du TUF Saul Rogers (13-3-0 / SBG Manchester) ou les vétérans de l’UFC Mads Burnell Alan Omer seront aussi là pour faire de cette première du Bellator sur le sol français, une grande soirée de MMA.

#BellatorFrance

Yassin Hammachi de MMA4Fight

Leave a Comment

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>