L’ARES annonce la signature de quelques uns des meilleurs combattants français…

Lors de sa première édition, en décembre dernier, l’ARES Fighting Championship avait permis à six représentants du MMA français (Gregory Babene, Sofiane Boukichou, Nassourdine Imavov, Damien & Taylor Lapilus et Djati Melan, sans oublier Rizlen Zouak qui n’avait pu terminer son combat au vu des conditions météorologiques) de se produire sur les terres de la Terenga et de briller (seul Boukichou ne s’était pas imposé). Avec cet événement initial, le ton avait donc été donné. L’ARES devait, notamment, servir de plateforme à « nos » talents, qu’ils y prouvent leur capacité à tenir la dragée haute aux meilleurs fighters (hors UFC), et leur permettre d’intégrer un jour, peut-être, les rangs de la Big League. Lors du premier semestre, les annonces de signaturesdes Juan Adams (5-3-0 / Paradigm Training Center), Will Brooks (20-5-1 / ATT), Chris Curtis (22-8-0 / Team Quest), Danilo Belluardo (12-5-0 / Aurora MMA), Luis Henrique, Amanda Lino (4-2-0 / KO Fitness), Wilson Reis (23-10-0 / Daddis MMA Academy), Eric Shelton (13-7-0 / ATT), avaient certainement rassurés les fans de l’ARES sur la capacité de Fernand Lopez et son équipe à recruter des « stars » venues de l’étranger, mais pas sur la volonté de l’organisation de continuer à piocher dans le vivier hexagonal. Mais depuis la sortie du confinement, l’ARES s’est « bien rattrapé ».

Débarquement de frenchies à l’Ares

Comme l’expliquait Fernand Lopez dans une vidéo publiée cette semaine « avec la restriction des déplacements et le fait ARES-FC_Signature-Malik-Merad_MMA4Fightque l’ARES se recentre sur la France pour l’organisation des prochains événements » (une vidéo disponible dans son intégralité plus bas dans cet article) , le renfort des différents rosters passait naturellement par la signature de combattants tricolores. Depuis deux semaines, nous avons donc vu l’ARES enchaîner les annonces. Et puisque la promotion afro-européenne se donne les moyens de ses (grandes) ambitions, ce sont quelques-uns des meilleurs combattants tricolores qui se sont engagés. En s’assurant la présence de « glorieux vétérans » (Karl Amoussou, Anthony Dizy, Fayçal Hucin, Mickael Lebout, Malik Merad), de certains de nos prospects les plus en vue (David Bear, Yanis Ghemmouri) et de newcomers pas comme les autres (l’ancienne championne de judo et de lutte, Laetitia Blot et le champion du monde de boxe anglaise, Hassan N’Dam), l’ARES s’est offert un casting cinq étoiles. Autant dire que nous avons hâte de voir tous ces champions à l’oeuvre dans l’ARES Arena. Nous guetterons donc avec impatience et envie la confirmation du prochain event de l’organisation… 
#SignatureEnPagaille
Yassin Hammachi de MMA4Fight 

Leave a Comment

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>