UFC 249 – événement maintenu : Mickael Lebout nous donne sa vision de la décision prise par Dana White

Alors que le COVID 19 nous contraint tous au confinement, le microcosme de MMA tourne lui aussi au ralenti. Mais puisque Dana  White a fait de l’adage populaire « je ne fais rien comme les autres (ou alors je fais mieux) » son mantra, il y avait fort à parier que si une organisation tenterait de composer avec les interdictions en vigueur (fermeture de certaines frontières, interdiction d’organisation des rassemblements…) ce serait l’UFC. Depuis que le Président de la Big League a annoncé sa volonté de maintenir le show du 18 avril, le débat s’était ouvert. La légitimité et la nécessité d’organiser un événement dans un contexte de pandémie mondiale était évidemment au cœur des échanges. Depuis que l’UFC 249 a été confirmé « somewhere on earth » (quelque part sur terre) les réactions (pour ou contre) se font naturellement plus nombreuses (et ce même si Khabib Nurmagomedov a annulé sa présence sur la carte).

Dans ce contexte, une réaction (française) nous a particulièrement interpellé, celle de Mickael Lebout  (19-10-3, 1 NC / Mickael-Lebout-Interview-microObyFight). Plus connu pour sa capacité à faire flotter le drapeau tricolore, à l’UFC, au M-1 Challenge, au BAMMA… le combattant du Team ObyFight profite du confinement pour nous faire partager ses qualités d’analyste de l’actu MMA. Avant de donner son avis sur les raisons du retrait de Khabib de l’UFC 249, le combattant vitriot avait donné son point de vue sur le maintien du « fameux événement ». Une tribune qu’on souhaitait vous partager, même si ce genre d’analyse pourrait nous mettre, à terme, sur le carreau, nous autres journalistes MMA 😉

Que pensez vous du fait d’organiser un UFC en pleine pandémie ?
Du point de vue professionnel, Dana White fait le taf et remplit son rôle.
Le gala se tiendra dans un lieu isolé.
Le gala se fera à huit clos.
Des médecins seront présents tout au long de la fight week.
Des avions seront privatisés.
 En gros toutes les mesures seront prises pour le personnel participant de proche ou de loin à l’organisation et en terme de logistique ce que l UFC s’apprête à faire est IMMENSE.
 Du point de vue écologique, le bilan carbone sera, en revanche, catastrophique.
L’acheminement de tout le matériel nécessaire à la logistique (Cage, Eclairage, Camera…), le transport des combattants… bref un sacré bordel.
Du point de vue éthique, c’est mitigé.
 On reprochera d’un côté à l4UFC de ne pas montrer l’exemple, de prendre des risques inutiles et d’être au dessus des lois.
 De l’autre côté il donne aux fans l’occasion de se distraire et cela même en période de crise. Ce show donne aussi un peu d’espoir.
Difficile de savoir la manière dont cela va être perçu mais ce qui est sûr c’est que ceux qui aiment le MMA seront devant leur TV.
‐—-‐——————————————————————————
Pour être honnête, si Dana avait donné la chance à n’importe quel combattant de MMA d’intégrer l’UFC et de combattre sur cette carte, le combattant aurait accepté. Et de la même manière, le fan de MMA regardera la show et continuera de regarder l’UFC car au fond c’est cette démesure qui plaît autant.
Donc personnellement et malgré les drames du quotidien liée à cette épidémie, je serai heureux de pouvoir regarder l’UFC et de sortir de la routine de mon confinement. Je pense qu’ils ont pris les mesures suffisantes pour assurer la sécurité du gala, malgré les risques sanitaires et même si cela parait démesuré et dérisoire au vue de la situation dans le monde… J’aime l’idée de Dana white qui est « l’UFC organisera coûte que coûte ».
#UFC249
Yassin Hammachi de MMA4Fight

Leave a Comment

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>