Cage Warriors 113 – fightcard :  M. Charrière & S. Faiddine privés de title fight, D. Bear devrait combattre

Le Cage Warriors 113 – qui se tiendra demain (vendredi 20 mars) à Manchester finalement – devait être une belle occasion de se réjouir pour les fans de MMA français. Tout d’abord, parce que deux représentants du MMA tricolore devaient s’y produire, mais aussi parce que dans la situation actuelle de confinement, pouvoir se réjouir des exploits de trois de nos meilleurs athlètes est un plaisir qui ne se boude pas ! Malgré la pandémie mondiale du COVID 19 et en dépit d’une augmentation du nombre de cas sur le territoire britannique, l’événement n’a pas (encore?) été annulé. Le Cage Warriors ayant prévu le show se tienne à huis clos, les chances de le voir annulé sont aujourd’hui faibles. 

Qu’un seul français sur la carte au final

Un seul, car Morgan Charrière (15-7-1 / Team Chapa Quente & BTT), lui, est d’ores et déjà certain de ne pas monter dans Morgan-Charrière_Londres-Corona-Virus_MMA4Fighta cage demain soir. Et pourtant ‘Luffy’ avait tout mis en oeuvre pour que ce combat pour la ceinture intérim featherweight du CW ne soit pas annulé, au vu des événements sanitaires. Il avait ainsi pris le parti de parti de quitter la France plus tôt que prévu (le 15 mars) et de prendre l’hôtel à sa charge, afin de pouvoir affronter le bosnien Darko Banovic (17-7-0 / Gym 23). Banovic n’ayant pu (ou voulu) se présenter pour le fight, Morgan se retrouvait sans adversaire en début de semaine. Son manager, Giom Peltier, expliquait hier que le staff du CW avait tout de même de tenté de proposer ce title (interim) fight aux autres combattants featherweight de la carte, mais qu’aucun n’avait souhaité relever le défi dans le délai imparti. Sur les réseaux Morgan Charrière a confié son amertume, avant de réaffirmer son ambition de combattre pour la prestigieuse ceinture de l’organisation dirigée par Graham Boylan. Pour Samir Faiddine (11-6-0 / MMA Factory) aucun espoir n’était en revanche permis, puisque l’élève de Fernand Lopez ne pouvait sortir du territoire, rendant, de facto, sa défense de titre contre Luke Shanks (6-1-0 / Higher Level Martial Arts) impossible. 

C’est donc à David Bear (8-1-0 / ObyFight) qu’il incombera la responsabilité de faire briller le MMA français du côté de Manchester. Pour le partenaire d’entrainement de Yassine Belhadj, Tahar Hadbi, Mickael Lebout, Alihoune Nahaye, El Hadj Ndiaye et consort, il s’agira d’un retour à la compétition, puisqu’il n’avait pas foulé les aires de combats durant toute l’année 2019. Pour sa dernière apparition (remontant au Brave CF 19 de décembre 2018), ‘Veudah’ avait affronté Paweł Kiełek, un nom qui compte chez les welter en Europe. Demain soir, avec Nathan Jones (13-9-0 / Combat Compagny) c’est un « nom » du MMA anglais, cette fois-ci, que Bear tentera de faire chuter. Un combattant originaire de la région Parisienne était parvenu à « KO’ter » Jones en 2017. Cet homme, c’est Alex Lohoré. On espère que demain David Bear parviendra à imiter son compatriote !

#TheShowMustGoOn

Yassin Hammachi de MMA4Fight

Leave a Comment

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>