IAF 2 – Vidéo Benkaci Vs. Deák : et à la fin c’est le Kabyle’ qui l’emporte… malgré la réclamation

Samedi dernier (le 6 mars) dans la soirée, Moktar Benkaci (20-7-0, 1 NC / Thaï Boxing Istres, London ShootFighters & BTT) a confirmé qu’il est quasi inarrêtable depuis le début de l’année 2016. En l’espace de quatre ans, le marseillais a en effet enchaîné les bons résultats (neuf victoires) ne concédant dans l’intervalle qu’une seule défaite. Au vu de la forme qu’il affichait, il n’était pas étonnant de voir l’IAF (pour I Am a Fighter) mobiliser Benkaci pour un le co-main event contre Tomas Deák (20-10-1 / Octogon Fighting Academy). Le nom de ce combattant venu de Slovaquie ne vous dit peut être rien, en revanche, son pedigree devrait vous parler. Avant le combat contre Moktar Benkaci, Deak frappait à la porte du top 100 mondial de la division bantamweight (il était classé à la cent treizième position) du ranking édité par Tapology. En Europe de l’est, il pointait tout simplement en première position. Non content de ces rankings flatteurs, il est également le champion bantam de deux énormes organisations : le FN Globals et l’Oktagon. Enfin, comme Benkaci, Deak était dans la forme de sa vie, puisqu’il s’était imposé dans treize de ses quatorze derniers combats. Ce fight s’annonçait donc périlleux pour notre compatriote… mais, c’était sans compter sur la volonté de Benkaci de livrer une masterclass. C’est donc fort logiquement que ‘Le Kabyle’ sortait de la cage en vainqueur… Mais c’est pourtant ce résultat qui aura fait débat jusque hier.

Trois rounds passés au crible

Dimanche matin, tout allait bien dans le meilleur des mondes pour le clan Benkaci. Moktar venait de remporter sa sixième IAF-2_Round-repos-Deak_MMA4Fightvictoire de rang et il s’apprêtait à regagner Marseille avec une immense satisfaction en guise d’excédant bagage. Mais lundi matin une annonce de Giom Peltier (le manager de Benkaci) venait doucher la bonne ambiance générale :  » J’apprends ce matin que Tomáš Deák a porté réclamation de la décision du combat contre Moktar Benkaci. Tomas, je te respecte comme combattant pour tout ce que tu as accompli dans ce sport. Tu es un des meilleurs mondiaux, cela ne fait aucun doute. Mais ce soir-là, tu es tombé sur un animal, et tu as perdu ! […] Une seule amenée au sol a fonctionné sur toutes celles que tu as tenté. Où as-tu donc bien pu marquer des points !? « .

Puisque ce constat était posé par un membre de l’équipe du français, nous avons pris le temps de la contre analyse en IAF-2_Genoux-Benkaci-Deak_MMA4Fightrevisionnant le combat et en le découpant round par round… Et notre constat est le même que celui du création de la Bulgarian Top Team ! Lors du premier round  Moktar travaille mieux en striking, inflige pas mal de dégât sur une longue série en Thaï clinch et défend parfaitement deux tentatives d’amenées au sol. Deák n’ayant que ce (fameux) takedown à se mettre à son crédit. Dans le deuxième, le slovaque est indéniablement plus offensif, mais malgré l’envie, c’est Benkaci qui se montre beaucoup plus précis. C’est notamment sur de nouvelles tentatives d’amenées au sol que Deák tente de marquer des points, sans toutefois parvenir à ses fins. De son côté, le français fait le taf avec ses jabs incisifs et des front kick qui font mouche (deux d’entre eux finissant à la pointe de la mâchoire adverse). Et puis, le français finit aussi très fort le round, afin d’entériner sa domination aux yeux des juges. Un point que la réal de l’IAF ne manque pas de relever, puisque c’est sur les  meilleures actions de Benkaci qu’elle s’attarde lors de la minute de repos. Une tendance à terminer fort le round qui se confirme dans la dernière reprise. Après trois premières minutes plutôt équilibrées, le ‘Kabyle’ met un dernier coup de collier et déborde littéralement son adversaire sur son striking. Un finish et plus globalement une maitrise qui avait poussé les juges à lui accorder le gain du round et du combat. Hier, l’IAF confirmait le résultat rendu à chaud…

#ToutEstBienQuiFinitBien

Yassin Hammachi de MMA4Fight

Leave a Comment

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>