UFC on ESPN 8 – Ngannou Vs. Rozenstruik : plus que 2 semaines avant le choc KO’teurs !

Le bilan de Francis Ngannou- de Neuf victoires pour deux défaites- dans l’octogone de l’UFC a de quoi donner le tournis. Nous n’allons pas refaire une énième fois l’histoire, vous la connaissez. Le seul combat qu’il ne devait pas perdre était celui contre Stipe Miocic. Ce combat pour le titre tant attendu, qui pouvait lui permettre de devenir le premier combattant franco- africain (avant Kumaru Usman) à aller chercher une ceinture de champion UFC. Après la deuxième défaite, qui n’en n’était pas vraiment une au vu de la physionomie du combat contre Derreck Lewis, le ‘Predator’ a repris sa marche en avant. Curtis Blayes (à nouveau), Cain Velasquez et Junior Dos Santos ont, tour à tour, fait les frais de la détermination de Ngannou d’obtenir une deuxième chance pour le titre. Mais pour son champion, l’UFC a visiblement d’autres plans . En début d’année la piste la plus probable semblait être le troisième épisode de sa trilogie contre Daniel Cormier. Mais depuis… Nous sommes toujours en attente d’une officialisation. D’autres pistes avaient été évoquées (Jon Jones pour un passage chez les lourds, Brock Lesnar de retour à l’UFC…), mais celle d’un rematch contre Francis n’était très clairement pas en tête de liste.

Le retour

Absent depuis le mois de juin 2019, le Camer’ ne pouvait pas se permettre d’attendre beaucoup plus longtemps ! Le combat UFC-ESPN-8_Ngannou-Rozenstruik-punch_MMA4Fightcontre Jairzinho Rozenstruik (10-0-0 / Team Big Boy) arrive donc à point nommé. Mais même si le surinamais jouit d’une vraie hype depuis son arrivée l’année dernière à l’UFC, cela peut paraître étonnant que ses quatre victoires lui offre directement un combat contre le combattant actuellement classé deuxième du ranking heavyweight. Dans ce combat, Francis Ngannou aura plus à perdre que Rozentruik. En cas de victoire il restera classé deuxième, en revanche une défaite le ferait sortir du Top 5. La suite, en cas de victoire du franco-camér,’ pourrait être compliquée pour l’UFC cette fois-ci. Dana White ayant affirmé qu’il voulait voir ce dernier sur la première carte parisienne de l’histoire. Or, un Ngannou tombeur de Rozenstruik, après avoir successivement battu Blayes, Velasquez et Dos Santos, ne pourrait décemment attendre autre chose que le titleshot. Nous avons, toutefois, du mal à imaginer que le patron de l’UFC veuille monter ce combat sur une carte européenne, non numérotée. Des interrogations qu’il sera toutefois légitime de poser en cas de nouvelle perf du Predator le 28 mars…

#LobjectifResteLeMême

Yassin Hammachi de MMA4Fight

Leave a Comment

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>