Integra FC 13 – Ludet Vs. Salaev : le jeune français conserve sa ceinture !

Le 30 mars dernier, Pierre Ludet (6-1-0 / Diable de Stenay) expérimentait pour la première fois de sa carrière les affres de la défaite en MMA. Sur la carte du M-1 challenge 101, face à Asu Almabaev, il mettait la première case rouge sur son Sherdog. La volonté de bien analyser et digérer cette défaite, mais aussi le besoin de mettre derrière lui quelques « bobos » qui l’handicapait depuis quelques mois, ont offert une respiration bienvenue au jeune combattant des Diables de Stenay. Il faut dire que depuis le début de sa carrière il n’avait pas chômé. En dix-sept petit mois, Ludet avait en effet enchaîné six sorties. Même pour un corps frais au haut niveau comme le sien, le besoin d’un break devait vraiment se faire sentir…

Première défense de ceinture réussie

Pour son retour aux affaires, Ludet revenait sur des terres précédemment conquises. Il effectuait effectivement son comeback à l’intégra FC, une organisation dont il était devenu le champion flyweight en novembre 2018, après sa victoire sur le suisse Frédérico Gutzwiller. Cette fois-ci, c’est un russe, Shakhpur Salaev (6-4-0) que l’organisation allemande proche du M-1 mettait sur la route de Ludet. Un combat en forme de préparation idéale pour un éventuel retour sur le ring octogonal de l’organisation russe, en quelque sorte. Dans un format title fight, de cinq fois cinq, face à un lutteur de formation, le game plan de Ludet était de ne pas lutter coûte que coûte (et par conséquent de brûler une énergie folle) les tentatives d’amenées au sol dans les deux premières reprises. De son propre aveux, le français a donc laissé passer l’orage et concédé des takedowns qu’il n’aurait peut-être pas pris dans une config’ classique de trois rounds. Cette stratégie de l’usure programmée a parfaitement fonctionné, puisqu’à partir de la deuxième partie de combat c’est le français qui a imprégné le rythme du combat. Sa boxe a marqué les esprits des juges, son travail en ground and pound a ajouté du crédit à sa prestation globale et son travail en ground and pound a fini de les convaincre de lui offrir la victoire. C’est donc par une victoire que Pierre Ludet a clôturé son année. « Clôturé », car de l’aveux du jeune champion, la probabilité de la voir combattre lors des deux prochains mois est très réduite…

#AndStill

Yassin Hammachi de MMA4Fight

Leave a Comment

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>