UFC on ESPN+ 14 – Résultats : retour sur les prestations de V. Macedo, C. Gane & V. Oezdemir

L’UFC Montevideo, qui se tenait samedi soir dans l’enceinte l’Antel Arena, était l’événement de l’été à ne pas manquer pour les supporters du MMA francophone. Évidemment l’UFC 241 qui mettra en vedette les combats Cormier VS. Miocic 2, Pettis VS. N. Diaz et Romero Vs. Costale 17 août prochain, devrait être d’un tout autre niveau, mais il n’aura pas la particularité de réunir trois représentants du MMA « qui parle français ». Samedi du côté de Montevideo la vénézuélienne de la MMA Factory, Veronica Macedo (6-3-1), son partenaire d’entraînement Cyril Gane (4-0-0 / MMA Factory) et le suisse Volkan Oezdemir (16-4-0 / Fight Move Academy) ont fait un sans-faute !

La MMA Factory à la fête

Pour l’équipe parisienne, la soirée uruguayenne était un peu celle du quitte ou double ! Veronica Macedo revenait dans UFC-Montevideo-Victoire-Macedo_MMA4Fightl’octogone après y avoir subi trois défaites de rang et Cyril Gane y effectuait ses grands débuts pour l’UFC. Pression il devait donc y avoir sur les épaules du head coach, Fernand Lopez, et de ses ouailles. Une première partie de cette pression était vite évacuée par une Macedo à qui il ne fallait qu’une petite minute dix pour se défaire de la brésilienne Polyana Viana (10-4-0 / Tata Fight Team). Venait ensuite le tour de Cyril Gane. Les débuts à l’UFC du poids lourd français avaient été scruté et commenté par un grand nombre de médias nationaux et internationaux, le ‘Bon Gamin’ se savait donc attendu. Les comparatifs avec Francis Ngannou avaient garni les colonnes des articles au sujet de Cyril… pas sûr que la tendance s’inverse après sa victoire contre Raphael Pessoa (9-1-0 / Team New Corpore). Comme le Prédator, Gane a frappé un grand coup pour ses débuts à l’UFC. Ngannou avait assené un KO d’anthologie à Luis Henrique, qui avait fait réagir Dana White, Gane s’est imposé par un bras tête qui contraignait son adversaire brésilien à taper. Une manière de l’emporter tout sauf anecdotique pour Cyril le striker ! Pessoa était réputé pour son habileté au sol… Cela n’aura pas empêcher le sociétaire de la MMA Factory de s’imposer sur ce terrain ! Gros cogneur, capable de l’emporter par soumission… il pourrait très vite devenir le « french nightmare » du roster heavyweight de l’UFC !

Oezdemir, le retour !

Volkan, lui, a connu cette hype. Sa capacité à finir ses adversaires avec brio et sa série de trois victoires en moins d’un an, UFC-Montevideo-Victoire-Oezdemir-Ilir-Latifi_MMA4Fightl’avait conduit au titleshot en moins de temps qu’il ne le faut habituellement. Depuis le suisse tentait de retrouver le chemin de la victoire. Lors de sa dernière apparition dans l’octogone contre Dominick Reyes, il aurait pu obtenir le gain duu combat (il s’était incliné à la décision partagée), mais le Volkan tueur n’était pas encore de retour. Ce week-end en Uruguay, en revanche, ‘No Time’ était bien de nouveau dans la cage. Il n’aura laissé aucune chance à un Ilir Latifi (14-7-0-1 / Allstars Training Center) dépassé par la variété et la précisions des frappes de son adverse. Après le combat, Oezdemir revenait d’ailleurs sur leur affrontement en précisant que « tout ceci n’est que du business » à un Latifi auquel il tenait à manifester son amitié. Mais quelles que soient les motivations, cette victoire par KO remet le suisse sur les rails menant au top cinq de la caté’ (il pointe actuellement à la septième place). Un objectif qui pourrait être dans un futur proche celui de Cyril Gane également chez les lourds…

#SoiréePleine

Yassin Hammachi de MMA4Fight

Leave a Comment

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>