Cyril Gane : chronique de la signature du ‘Bon Gamin’ à l’UFC

C’est une première qui fera date dans l’histoire du MMA français ! Après avoir livré trois petits combats professionnels, en à peine une année, Cyril Gane (3-0-0 / MMA Factory) vient officialiser sa signature avec l’UFC. Jamais un athlète français n’avait eu besoin de si peu de temps pour parvenir à intégrer la plus grande League d’art martiaux mixte au monde ! Mais il faut dire que depuis qu’il a démarré en MMA, le ‘Bon Gamin’ ne fait rien comme ses prestigieux prédécesseurs.

Retour sur un parcours hors du commun

C’est bien de cela dont il s’agit et la rapidité avec laquelle Gane a rejoint roster heavyweight de l’UFC vient appuyer ce constat. Il faut dire TKO-48_Gane-punch-Soussa_MMA4Fightqu’il y a un an, le poids lourd de la MMA Factory était pour tous les fans francophones de sport de combat, un nak muay talentueux, qui était notamment parvenu à l’emporter contre la coqueluche Yassine Boughanem. Mais depuis sa première apparition dans la cage du TKO, le 2 août 2018, Gane impressionne ! Pour cette première pro en MMA au sein de la cage canadienne, il s’imposait au premier round contre le local Bobby Sullivan et s’adjugeait par la même occasion le titre de champion heavyweight de l’organisation. Après cette victoire initiale, l’UFC avait déjà un œil sur le phénomène et autant dire que la suivante contre Adam Dyczka confirmait tout le bien que pensait de lui les recruteurs de la Big League. A ce moment là, Fernand Lopez, l’entraîneur de Cyril Gane au MMA Factory, décidait de retarder l’entrée de son champion à l’UFC. Sa troisième victoire express contre Roggers Souza (8-1-0 /Nova União Patos de Minas)  le 24 mai dernier a définitivement scellé la volonté de l’UFC de voir le français débarquer fissa ses effectifs.

Des débuts imminents ?

Au vu des performances de son représentant et face à l’insistance de l’UFC de le voir évoluer dans l’octogone, le management Factory (l’entité managériale de la MMA Factory) a jugé que cette fois-ci le timing était le bon. Et puisque le TKO (Stéphane Patry en tête) était disposé à libérer son champion des deux combats qu’il restait à son contrat, aucun obstacle n’existait plus à l’arrivée de Gane à l’UFC. Pour le moment, seule l’annonce de sa signature a été faite officiellement. Mais selon nos homologues de la Voix des Guerriers, la première apparition de Cyril Gane dans l’octogone devrait être programmée dès cet été. L’objectif de la MMA Factory sera de permettre à son champion de ne pas sauter les étapes et de le mener (dans un premier temps) au Top 15 de la catégorie, tant il parait évident que le ‘Bon Gamin’ a toutes les cartes en main pour y parvenir. Nos sources nous ont laissé entendre que trois profils d’adversaires étaient envisagés aujourd’hui par les match-makers de l’UFC. Des profils à même de continuer à le faire grandir, sans griller les étapes. Ce sera l’objectif des prochains mois. Pas facile quand on a pour habitude d’aller à 1 000 à l’heure comme Cyril Gane 😉

#LeBonGaminAlUFC

Yassin Hammachi de MMA4Fight

Leave a Comment

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>