PFL – tournoi lightweight : Ylies Djiroun rentrera jeudi dans le tournoi à 1M d’euros contre le russe Islam Mamedov

Jeudi (23 mai), Ylies Djiroun (16-4-0 / Team FKA & Venum Training Camp) fera ses débuts dans le tournoi lightweight, saison 2, de la PFL (pour Professional Fighters League). La tentation de faire un parallèle avec Mansour Barnaoui est forcément forte. Au moment où l’un des meilleurs lightweight du pays vient de remporter le tournoi du Road FC à 1 million de dollar, un autre de nos meilleurs fighters de moins de 70 kil’ s’apprête à rentrer dans la danse d’un autre tournoi à 1M. Mais si la finalité pourrait être la même pour Djiroun, le format du tournoi ne sera pas du tout identique…

PFL, une « nouvelle » place forte du MMA mondial

Le combattant marseillais s’apprête en effet à intégrer une organisation qui dispose du potentiel financier et médiatique PFL-2_Chris-Wade-poster_MMA4Fight(les événements sont diffusés sur ESPN 2) pour rentrer à terme dans le Top 3 des organisations mondiales. En 2018, sa formule tournoi a rencontré un vrai succès auprès du public et (forcément) des fighters. Cette formule, comme nous le soulignions plus haut est une vraie nouveauté sur le marché. En 2019, six tournois seront organisés et tous fonctionnerons sur le modèle suivant : en premier lieu, la saison régulière, puis un système de play off, qui démarre au stade des quart de finale. Douze combattants seront au départ du tour de la saison régulière et huit seront donc concernés par les play off. Pour déterminer le nom des huit élus, chaque combattant livrera deux combats. Le premier jeudi donc et le second juillet. Un systéme de points permettra d’établir le classement. Trois points en cas de victoire, un pour un match nul et zéro en cas de défaite, mais ce n’est pas tout. Un système de bonus a été mis en place. Le combattant vainqueur pourra ainsi ajouter à son capital un à trois points, s’il parvient à finaliser ou KO’ter son adversaire (trois points si la victoire intervient au premier round, deux au deuxième et un au troisième).

Un casting solide

Comment pourrait-il en être autrement ?  Puisque le staff du PFL offre un million de dollars au futur vainqueur, il n’est pas surprenant de voir des combattants au palmarès plus que solide retenus. Dans le tournoi lightweight 2019, six nationalités PFL-2_Schulte-Yingang-poster_MMA4Fightsont représentées. Sans surprise, on retrouve des fighters américains, brésiliens et russes au départ. Le reste du contingent composé d’un homme venu du Tajikistan,  Loik Radzhabov (11-0-0 / Akbar & UFD Gymp Dusseldorf), d’un chinois (Bao Yincang) et donc d’un français, avec Ylies. Le marseillais est d’ailleurs le premier frenchy retenu par l’organisation pour un de ses tournois. Ses résultats depuis 2014 (onze victoires de rang) et le travail de son manager, Giom Peltier, ne sont pas étranger à son entrée dans ce tournoi lightweight. Son entrée, justement, il la fera contre un russe ô combien dangereux. C’est en effet contre le proche de Khabib Nurmagomedov, Islam Mamedov (16-2-0 ) que Djiroun démarrera jeudi. Ce vétéran du M-1 et des WSOF reste, comme le français, sur une impressionnante série de victoire (quinze au total). Mais au vu de la qualité des combattants présents sur la ligne de départ, difficile de dire que a perdu à la loterie (ce sont les fans qui joue le rôle de match maker dans le système de la PFL). Outre Djiroun, Mamedov ou Radzhabov, beaucoup de combattants engagés dans le tournoi semblent avoir les cartes en main pour apparaitre comme le « favori ». On retrouve ainsi Ronys Torres (38-6-0 / Nova Uniao), qui tente sa chance à la PFL après s’être incliné en demi-finale du tournoi du Road, le demi-finaliste de l’édition 2018 (et vétéran de l’UFC) Chris Wade (14-5-0 / Long Island MMA), mais aussi le champion lightweight brésilien de l’organisation, Nathan Schulte (15-3-1 / American Top Team). Pour Ylies Djiroun, l’opportunité est doublement belle, puisqu’en plus de combattre avec l’objectif du million d’euro dans un coin de sa tête, il aura l’occasion de se confronter à des hommes du top 100 mondial de sa catégorie !

#MillionDollarBaby

Yassin Hammachi de MMA4Fight

Leave a Comment

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>