Road 053 – Vidéo Barnaoui Vs. A Sol Kwon : une victoire à 1M de dollar… Mais pas que !

Nous pourrions commencer cet article comme beaucoup d’autres médias vont certainement le faire au (sur)lendemain de le victoire de Mansour Barnaoui (19-4-0 / Team Magnum & Tristar Gym) sur A Sol Kwon (21-10-0 /  Apgujeong Gym). Cela donnerait alors : il l’a fait, Mansour (Barnaoui) remporte le tournoi à 1 million de dollar du Road FC. Après tout, la news, la vraie, c’est bien celle-ci ! Mais puisque d’autres (beaucoup d’autres !) vont vous proposer ce contenu, nous préférons prendre un autre parti. Cette victoire c’est évidemment celle qui permet à Mansour de rejoindre Francis Ngannou dans la caste des (trop) rares combattants français ayant accumulé cette somme, grâce aux gains de leur combat, pendant carrière. Sportivement, cette victoire ne nous a pas appris grand chose sur le potentiel du sociétaire du Team  Magnum. Sans faire injure à A Sol Kwon, son plus gros défi sportif au Road, Mansour l’avait relevé lors de la finale du tournoi contre le cousin de Khabib Nurmagomedov, Shamil Zavurov (34-6-1 / Akhmat Fight Club).

1 Million… Mais pas que !

Mais alors quelle leçon tirer de cette dix-neuvième victoire de la « jeune  » carrière de Mansour Barnaoui ? Tout d’abord qu’elle lui offre un Road-FC_Fight-Barnaoui-Kwon_MMA4Fighttout nouveau statut médiatique en France. Avant même que le résultat ne soit connu, le combattant d’origine tunisienne avait d’ailleurs fait le tour de plateaux qui ne sont habituellement pas ouverts aux combattants français (si l’on excepte peut être le cas de Tom Duquesnoy, que l’on a déjà vu chez Mouloud Achour par exemple). On l’a ainsi vu chez Cyril Hanouna, ou sur le plateau de l’émission Street Pause du rappeur OGB. Des sollicitations médiatiques de ce type, le discret Mansour Barnaoui va devoir en gérer d’autres à son retour en France. L’autre enseignement saillant à tirer de cette victoire, c’est celui de la place qu’il va prendre dans le MMA français. Depuis ses débuts pros en 2011 (il n’avait que 18 ans), Barnaoui a été considéré d’abord comme le plus grand espoir de sa génération, puis comme l’un des meilleurs représentants du MMA tricolore. Mais jamais il n’avait souhaité prendre la lumière qui va de pair avec ce statut. L’affable Tom Duquesnoy, la bête Francis Ngannou ou l’homme de média Taylor Lapilus ont tour à tour été propulsé au rang de locomotive d’une pratique en quête de légitimité. Ce « million de dollar », mais aussi, sa régularité, la récente retraite de Duquesnoy et le fait que Lapilus ne soit plus à l’UFC, vont certainement l’obliger à endosser à son tour ce rôle. Au moment ou le MMA pourrait être légalisé en France, notre discipline aura besoin de beaux ambassadeurs. Le champion lightweight de l’une des plus grandes organisations asiatiques en sera un de choix…

#1MillionDollarBaby 

Yassin Hammachi de MMA4Fight 

Leave a Comment

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>