EBD 6 – fight card : découvrez les premiers combattants annoncés sur la carte…

L’European BeatDown continue de grandir. Certains de ses champions ou de ses anciens athlètes brillent dans les plus grandes organisations mondiales (Abdoul Abdouraguimov au Brave, Salahdine Parnasse au KSW, Johnny Walker à l’UFC…), les soirs de galas les salles sont pleines et les vidéos sont consommés et re-consommés sur Youtube après les shows. Après avoir tenu son objectif d’organiser deux événements en 2018, le staff belge (composé de Manu Pezouvanis – promoteur -, Mike Wiatko – promoteur -, Anthony Testa – en charge des relations publique – et Sébastien Laurent – responsable des médias et matchmaker) s’est fixé une target ambitieuse de trois galas en 2019. La date du deuxième est connue depuis un moment, ce sera le 4 mai. Et pour cette deuxième édition de l’année, l’EBD retrouvera sa « maison », puisque c’est à la Mons Aréna que se tiendra le show (l’EBD 5 s’était tenu dans la salle Louvexpo de La Louvière). L’organisation a déjà annoncé la présence de dix sept combattants.

Le nord déboule en force

Le premier enseignement est que le nord de la France sera de nouveau bien représenté sur la carte.  L’organisation EBD-6_Bouafia-Aida_MMA4Fightcontinue de s’appuyer sur quelques-uns de ses fidèles soldats. On retrouvera ainsi Soufiane Oudina (3-5-0 / Hem Top Team & Boxe HEM), qui aura besoin de renouer avec le succès après ses deux défaites de rang contre Amin Afkir et Abdoulaye Seye, Walid Seghir (6-3-0) et Sofiane Bouafia (5-2-0 / HEM Top Team). La nouveauté viendra du fait qu’une autre vague de fighter du 59 s’apprête à déferler sur l’EBD. Karim Rabei (4-0-0 / HEM Top Team) tout d’abord. Un événement en soi, puisque le bonhomme est du genre à se faire rare dans la cage. Sa dernière apparition remonte au mois d’avril 2018, c’était au Red Lions FC au Luxembourg, contre Dimitri Kestelyn. Il avait été particulièrement séduisant ce soir-là. Gageons qu’un combat devant des soutiens qui devraient être nombreux à faire les quelques kilomètres qui séparent Villeneuve-d’Ascq de Mons, devrait lui donner la force de répéter pareille performance. Deuxième nouveau nordiste au casting, Moustapha Aida (3-1-0 / Team Talbi & BTT). Auteur d’une très belle première sortie face à Herman Grebaba cette année au 100% Fight, le jeune bantamweight enchaînera donc avec une première échéance pro en MMA. Le dernier « p’tit nouveau » originaire des Hauts-de-France est Anthony Salamone (4-0-0 / HEM Top Team). Absent des surfaces de combat depuis trois ans, le partenaire d’entraînement de Sofiane Bouafia célébrera donc son retour à quelques kilomètres de son fief.

Des nouveaux, mais surtout beaucoup de revenants

C’est l’autre enseignement que nous pouvons tirer de la première liste de fighters révélée par le staff belge. Sébastien EBD-6_Sertao-Ruart_MMA4FightLaurent s’est largement appuyé sur les combattants présents lors des précédentes éditions pour construire la Fight card. Les belges Nicolas Di Franco (4-1-0 / NR Gym & El Tigre Gym), Charly Menama (1-2-0), Bolaji Oki (2-1-0 / Davincifighting & Valon Team), Lamine Talbi (4-6-0-1 / NR Gym) et le suisse Julio Sertao (4-1-0 / Team New Nation) seront de retour dans la cage de la plus grande organisation du pays du roi Baudouin. Mais puisque la nouveauté est aussi ce qu’attend le public, le match Maker s’est également attelé à dénicher des talents que le public de la Mons Arena ne connaît peut-être pas encore. Outre les nordistes que nous évoquions plus haut, d’autres français ferons feront leurs premiers pas dans la cage belge. Florian Burillon (1-0-0 / Team Ezbiri), le partenaire d’entraînement de l’actuel champion lightweight de l’EBD Fares Ziam et le parisien Helder Fernandes (5-4-0 / Atch Academy), absent  des compétitions en 2018 sont pour le moment les trois newcomers français annoncés. Enfin, le staff belge continue de jeter des ponts avec tout le MMA Francophone, puisque la Suisse enverra elle aussi son lot de nouvelles têtes. Après deux apparitions au Lions FC, Danil Khatchoukaev (1-1-0 / Fight Move Academy), effectuera son premier combat de MMA à l’étranger. La Team New Nation d’Olavo Belo ne sera pas en reste, avec la présence de Kevin Ruart (4-3-0 / Icon Jiu Jitsu Switzerland) et de  Taylor Cortembos (1-1-0 / Team New Nation). Voilà un début de programme particulièrement alléchant !

#LaSuiteArriveSoon 

Yassin Hammachi de MMA4Fight 

Leave a Comment

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>