Cage Warriors 100 – fight vidéo : retour en image sur la victoire d’A. Lohore sur T. Barnett

Cela fait seulement quatre ans qu’Alex Lohore (17-3-0) a lancé sa carrière professionnelle en MMA. Quatre années c’est court et pourtant… le ‘Killa Kid’ de Bobigny est déjà un de nos athlètes en activité les plus capés de la catégorie des welterweight. Samedi soir (le 8 décembre), sur la carte de l’édition anniversaire du Cage Warriors (le centième du nom !), il a lui aussi fêté un anniversaire symbolique, celui de son vingtième combat pro. Cette année encore, Alex Lohore aura prouvé sa dalle de fight. Avec cinq combats sur cet exercice, il n’est pas sur le rythme de nos amis de la Peposo Team, Guilherme Cadena Martins et Carlos Eduardo ‘Teto’ Azevedo, qui combattent plus de dix fois par an (et très souvent sur les events francophones), mais il est tout de même un des frenchies les plus actifs du game.

Une fin d’année en boulet de canon

L’année avait mal commencé pour lui, puisqu’il avait concédé deux défaites de rangs contre Terry Brazier et Ion Pascu. Une Alex-Lohore_Gillet-jaune_Cage-Warriorspremière dans sa carrière. Mais parce que le mot « doute » ne fait visiblement pas parti du vocabulaire du bonhomme, Lohore s’est vite remis en action. Bien lui en a pris ! Depuis le mois de septembre, il a enchaîné trois victoires ! Après avoir stoppé l’hémorragie en Finlande (au soir du Cage 44), il a parfaitement négocié ses débuts au Cage Warriors. Une première victoire contre Sam Boult lors du CW 98 et une seconde ce week-end face à Tim Barnett (5-2-1 / MMA Academy Liverpool). C’est vétu d’un gilet jaune que le français est entré dans la cage et il avaitdes arguments à faire valoir ! Deux victoires avant la limite, qui ont déjà permis à Alex ‘Da Killa Kid’ de se positionner comme l’un des welters les plus dangereux de l’organisation. Il eut été étonnant qu’il n’en soit pas ainsi, pour un ancien champion du BAMMA, toujours invaincu au Bellator. Pour le moment Ian Dean (le matchmaker du CWFC) et son équipe n’ont pas opposé de « grands noms » au français. Ces deux victoires expéditives devraient les pousser à reconsidérer la chose. Samedi soir, sur la même carte, le danois Nicolas Dalby Dalby effectuait son troisième combat, depuis son retour au Cage Warriors, après son intermède de quatre combats à l’UFC, on ne serait pas contre un Lohore Vs. Dalby, dans les semaines à venir, pour déterminer le nom du challenger de Ross Hhouston, l’actuel champion de leur caté’…

#Triplé

Yassin Hammachi de MMA4Fight

Leave a Comment

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>