TKO 45 – Highlights Lapilus Vs. Hill : victoire pour sa première canadienne… Cap sur le titleshot !

Il paraît bien loin le temps où Taylor Lapilus (14-3-0 / MMA Factory) avait signé à la « surprise générale » à l’UFC. C’était en 2014, il y a quatre donc, mais cela paraît être une éternité. A l’époque, rare étaient ceux qui affirmaient que le cadet des Lapilus Brothers’ ne méritait pas son intégration, en revanche, quelques observateurs avançaient l’argument que la chose venait peut-être un peu tôt pour un combattant qui avait surtout connu le pancrace (il comptait alors huit combats sur le territoire français, pour seulement une petite apparition dans la cage à l’étranger). Huit combats plus tard, Taylor a mis tout le monde d’accord, il serait presque idiot d’affirmer le contraire. A l’UFC, il a remporté trois de ses quatre combats. Dana White et ses équipes ont ensuite fait le choix de se séparer du français… nous ne reviendrons pas ici, encore un fois sur la « cohérence » de cette décision. Depuis sa sortie, il a continuer de briller. Ceinture featherweight, puis bantamweight au GMC et ce week-end victoire pour sa première au sein de la cage de l’organisation canadienne, TKO. Un parcours presque parfait, tout juste entaché d’une défaite à la décision en septembre contre Denis Lavrentyev, au Russian CageFighting Championship.
Ceinture en vue
Vendredi soir, Lapilus n’a pas seulement réalisé des débuts rêvés au TKO. Car son combat contre le canadien Josh Hill (16-3-0 / House of Champion) avait aussi pour enjeu la future place de challenger au titre de la catégorie bantamweight. En l’emportant à la décision, Lapilus s’assure donc de revenir au TKO pour un combat particulier. Cette opportunité, le français a dû batailler pour se l’offrir, face à un Hill décidé à ne rien lui offrir. Mais même si un juge ne ne voyait visiblement pas le même combat que les autres membres du corps arbitral (il donnait 30-27 pour son compatriote), les (habituels) combos anglaise/ genoux de Lapilus lui offraient la victoire. Taylor reviendra donc le 8 février prochain pour disputer le titre mondial du TKO à Nathan Maness (10-0-0 / House of Champions). Ce soir là il ne sera pas le seul sociétaire de la MMA Factory à combattre pour pour un titre. Il est en effet déjà acquis que Cyril Gane (2-0-0) défendra sa ceinture mi-lourd en main event de ce TKO 46. Alan Baudot, Damien Lapilus et Rizlen Zouak compléteront le casting factorien sur le show. Une soirée dont on devrait donc reparler bientôt dans les colonnes de MMA4Fight…
#ObjectifCeinture
Yassin Hammachi de MMA4Fight

Leave a Comment

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>