Brave CF 19 trailer – trailer : D. Bear et A. Quero dans le cage samedi soir

Être en Afrique du Sud la semaine de la célébration des 100 ans de la naissance de Nelson Mandela, la symbolique est belle. C’est ce que sont en train de vivre deux clans français, ObyFight et l’ABS Team, afin de participer, non pas à la soirée dédiée au leader emblématique de l’Afrique du Sud post apartheid, mais au Brave CF 19. David Bear (7-1-0 / ObyFight), accompagné de ses deux hommes de coin Tahar Hadbi (également combattant de la division welterweight de l’organisation du Bahreïn) et Mickael Lebout et Arnold Quero (15-7-0 / ABS Team) auront une place centrale dans le gala, puisqu’ils livreront bataille dans les deux combats qui procéderont le main évent Adam Townsend Vs. Mark Hulme.

Deux morceaux de choix au menu de Bear et Quero

Pour sa deuxième apparition au Brave, les match-makers n’ont en effet pas choisi la « facilité » (si tant est qu’elle existe en MMA) pour ‘Veudah’. Nous l’avions deja souligné dans ces colonnes, mais la division welyer est certainement la plus David-Bear_Brave-CF_MMA4Fightcompétitive de l’organisation dirigée par Mohammed « The Hawk » Shahid. Outre les français Abdouraguimov , Karl Amoussou, Mehdi Baghdad, Tahar Hadbi et David Bear, le roster welter compte aussi dans ses rangs l’américain le jordanien Jarrah Al Silawi, l’anglais Carl Booth, le Brésilien Rodrigo Cavalheiro, le libanais Mohammad Fakhreddine, ou l’américain Sidney Wheeler,. Pour David Bear, la menace viendra de Pologne. Samedi c’est Pawel Kielek (9-4-1 / Berkut Arrachion Olsztyn), un combattant venu du pays de Joanna jedrzejczyk Donc, qui tentera de priver le welter français de sa premier victoire au Brave Combat Fédération. Son premier combat pour la promotion aux ambitions ‘worldwide’, Bear l’avait livré en février dernier contre Jarrah Hussein Al Silawi, sur la carte du Kingdom Rises. Alors que l’ObyFigher semblait être en mesure de s’imposer à la décision, Al Silawi était parvenu à la soumettre à trois petites secondes de la fin du troisième round. Le genre d’expérience difficile à digérer, d’autant plus quand elle coïncide avec la première défaite de votre carrière. C’est donc encore plus déter’ qu’à l’accoutumé que Bear fera son retour dans la cage. Il devra toutefois se méfier d’un Kielek qui a déjà accroché le nom d’un des français du Brave (Mehdi Baghdad) à son tableau de chasse, en mai dernier. Arnold Queo, lui, devra doublement se méfier de son adversaire, Frans Mlambo (5-4-0 / SBG Ireland). Tout d’abord parce que le partenaire d’entrainement de Connor McGregor combattra pour la première fois de sa carrière dans le pays de ses parents, l’Afrique du Sud. Mais aussi, parce qu’après deux défaites de rang dans la cage, le champion du monde IMMAF 2015 aura envie d’inverser la tendance.  Un programme ambitieux pour nos combattants…

#SouthAfrica

Yassin Hammachi de MMA4Fight

Leave a Comment

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>