UFC Fight Night 141 – Vidéo Ngannou Vs. Blaydes 2 : retour sur la victoire du ‘Predator’

Francis Ngannou (12-3-0 / MMA Factory) est arrivé à l’UFC il y a tout juste trois ans. Trois piges c’est finalement court, mais beaucoup de choses se sont passées pour lui durant ces trente six mois. L’histoire du poids lourds franco-camér’ de la MMA Factory au sein de l’organisation numéro un dans le monde, ressemble beaucoup à un scénario hollywoodien. La trame, vous la connaissez certainement. Le début ressemble à un conte de fée, six combats livrés, six victoires obtenues avant la limite et voila le ‘Predator’ propulsé dans la peau du challenger de l’ancien champion heavyweight, Stipe Miocic. C’est à ce moment là que démarre la phase deux du scénario, les défaites (deux contre Stipe Miocic et Derrick Lewis) et les doutes (de son côté, comme ceux exprimé par une certaine presse) qui en découle.

Retour de la victoire

Hier, contre Curtis Blaydes (10-2-0-1 / Elevation Fight Team), Francis se trouvait à un carrefour de cette histoire très cinématographique. Après ces deux défaites, l’acte trois pouvait prendre deux formes. Soit on assistait à « la descente prévisible » de la l’athlète, soit le chapitre s’intitulait « Rédemption ». Alors, pour se donner toutes les chances d’écrire une nouvelle page heureuse du scénario, Francis Ngannou avait choisi un retour aux ‘basics’. Exit les US, un prépa’ effectuée en France, chez lui, là où tout avait commencé, la MMA Factory. Pour permettre au bonhomme de taffer dans les meilleures conditions, des sparring de qualité sont mobilisés. Pour les oppositions MMA, à l’historique Christian Mpumbu, Fernand Lopez ajoute Gregory Robinet (nouvel arrivant à la MMA Factory) et Cyril Gane à l’équation. Pour le travail de lutte et surtout au sol, Reda Mebtouche apporte sa pierre à l’édifice. L’objectif ? Ngannou l’avait évoqué au micro de la station Mouv radio. Il voulait retrouver une certaine spontanéité et ne pas être sur le reculoir, de peur de se faire contrer par la grosse lutte de Blaydes. Au vu du résultat d’hier, nous pouvons affirmer que l’objectif est atteint ! Il n’aura, en effet, fallu que 45 petites secondes pour obtenir la deuxième victoire de sa carrière contre le lutteur « cainri ». Avant le combat le Francis était classé à la quatrième place du ranking heavyweight, juste derrière Curtis Blaydes, la mise à jour lui permettra donc de repasser devant. Pour la suite, il faudra attendre la communication officielle de l’UFC, mais pour le moment il s’agit simplement de savourer ce retour à la victoire.

#Rédemption

Yassin Hammachi de MMA4Fight 

Leave a Comment

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>