M. Ben Lakhdar, A. Driai & M. Saadi : retour sur le week-end des français de l’étranger

Samedi l’équipe de MMA4Fight était à Neufchâtel pour le Lions FC 7. Sur place des Suisses (forcément), mais aussi des belges et des français étaient à pied d’œuvre, mais Neufchâtel n’était pas le seul endroit d’Europe à accueillir des représentants du MMA qui parle français. Outre les frenchies HFC 14, auxquels nous consacrerons un article complet, Mehdi Ben Lakhdar (4-0-0 / MMA Factory) et Abdel Rahman Driai (6-0-0 / BTT & Team Talbi) étaient en Angleterre, quant à Mehdi Saadi (2-1-0 / MMA Factory), c’est dans un autre coin de Suisse, à Martigny, qu’il avait rendez-vous avec un athlète local.

Deux victoires et une défaite qui n’en n’est pas une

La soirée aurait pu être parfaite pour les trois français, car tous ont livré de belles performances dans la cage. C’est le sort et, quelque part, le manque de connaissance des réalités du MMA qui ont privé Mehdi Saadi) d’une victoire qui lui tendait pourtant les bras. Le factorien était à Genève pour la quatorzième édition du gala Memorial Jorge Martins. Un événement multi-boxe sur lequel les juges étaient sollicités pour départager des rencontres de pied-poing… Autant que des matches de MMA. Vous avez dit « chelou » ? Si l’on rajoute que ces hommes en noir sont habituellement mobilisé uniquement pour des galas de muay et de kick, vous comprendrez certainement mieux la suite de l’histoire. Alors que Saadi dominait les échanges dans le combat qui l’opposait au très expérimenté Anthony Riggio (8-6-0 / Team Tone-Up C&F), le corps arbitral décidait de mettre un terme au combat. La raison invoquée ?  L’oreille de Saadi saignant légèrement, la politique du « zéro risque » pris était appliquée. Lorsque nous avons pu debriefer le lendemain de l’événement, avec Saadi et Christophe Picault, son homme de coin lors de la soirée, c’est encore l’étonnement et l’incompréhension qui régnait.

Fort heureusement pour l’equipe parisienne, les choses ne se sont pas passées de la même manière de l’autre côté de la MTK_Driai-victoire_MMA4Fightmanche. Pour sa deuxième au Cage Warriors, Mehdi Ben Lakhdar a récidivé. Après des débuts placés sous le signe du KO (il avait éteint Stuart Croxson en un petit round en septembre), ‘Iron’ se savait attendu… Il n’aura pas déçu !  Alors que le combat avait commencé depuis trois petites minutes, il acculait l’anglais Craig Edwards contre la cage, accélérerait en alternant genoux et crochets et obligeait l’arbitre à stopper les frais. Avec cette quatrième victoire en autant de combats, Ben Lakhdar confirme tout le bien qu’on pense de lui. Elogieux, nous le sommes aussi depuis plus d’un an au sujet d’Abdel Rahmane Driai et au vu de sa régularité dans la cage… cela risque de durer ! Samedi il était à Newcastle pour affronter sur ses terres, Martin Hudson (4-6-0 / Team CrossFace) sur la carte du Mack The Knife. L’homme de Roubaix n’a pas fait dans le détail, puisque comme Mehdi Ben Lakhdar, il n’aura eu besoin que d’un petit bout de round pour mettre fin au suspense. Alors que l’anglais attaquait le combat en mode brawler, le ‘Dos argenté’ de Roubaix restait calme, trouvait la faille sur un takedown, prenait le dos et finalisait en RNC… Une action d’école ! Pour lui, comme pour ses compères parisiens, la suite s’annonce prometteuse !

#BilanFrançais

Yassin Hammachi de MMA4Fight

(Combat d’Abdel à compter de 1h10)

Leave a Comment

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>