Cage Warriors 99 – Ben Lakhdar Vs. Edwards : quatrième victoire de rang pour le factorien ?

Longtemps la MMA Factory s’est vu féliciter pour sa capacité à recruter les bons athlètes pour les faire atteindre le niveau supérieur. En revanche, l’usine du douzième arrondissement de Paris était aussi pointée du doigt pour son « incapacité » à former des athlètes qui n’avaient jamais combattu en MMA. La réussite éclair de Francis Ngannou etait venue mettre un bémol à cette théorie, mais cela restait quelque part insuffisant pour en faire une vérité absolue. Mais depuis maintenant près de deux ans, la « politique de formation » de Fernand Lopez et de son staff est en passe de porter ses fruits. Cyril Gane (2-0-0) a parfaitement réussi la transition muay/ MMA, en devenant champion poids lourd du TKO. Tamerlan Azizov (2-0-0) semble aussi à l’aise lorsqu’il boxe, que lorsqu’il lutte (sa discipline d’origine). Quant à Mehdi Saadi, il a parfaitement abordé ses débuts pros (2-0-0), en s’adjugeant deux victoires, une au Cage Warriors et une autre lors de l’Apash Tournament.

La grosse côte Ben Lakhdar

Un dernier représentant de la MMA Factory a parfaitement négocié ses débuts, Mehdi Ben Lakhdar (3-0-0). Après avoir débuté par le pancrace chez Jean-Francois Billon et son GFA, le factorien a transformé l’essai en MMA au Budo (contre Struan Croxson), puis au Cage Warriors. Son (méchant) KO sur Anthony O’Connor en septembre dernier a marqué les esprits, au point que l’organisation refasse appel à lui seulement deux mois plus tard. Demain il fera donc sa deuxième apparition dans la cage de l’une des plus grandes organisations européennes. Ce sera pour affronter l’anglais Craig Edwards (0-2-0 / BKK Fighters). Ne vous fiez  pas au record du bonhomme, il s’agit d’un trompe l’œil. Car Edwards est en réalité depuis 2011 sur le circuit. L’expérience de la cage, il se l’ait d’abord forgé sur le chez les semi-pro. Dans les soirées du BCMMA, du Tanko FC et de l’UWC, il a cumulé quatorze apparitions. Quant à son expérience chez les pros, elle est certes entachée de deux défaites, mais pour sa première au Cage Warriors, les match-makers avaient mis sur sa route le redoutable Mason Jones, toujours invaincu après six combats (dont un remporté contre Konmon Deh). ‘Iron’ Med’ le sait, ce combat contre un Edwards revanchard n’est pas un cadeau. D’autant qu’il n’a été prévenu qu’une gross dizaine de jours avant le combat. Mais s’il gagnait, il serait premier fighter de la « relève » de la MMA Factory à s’approcher du cap symbolique des cinq sorties pros, sans avoir concédé de défaite… Force à lui !

#PasseDeQuatre 

Yassin Hammachi de MMA4Fight

Leave a Comment

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>