Sparta Fight Series – Résultats : Une ceinture pour Ghemmouri, 2 victoires pour Bathily & Mubama et une défaite pour Fora

Si l’on vous demandait de lister les noms des combattants lyonnais qui comptent actuellement dans le game, votre réponse ne présenterait certainement pas trop de surprise. On y retrouverait selon toute vraisemblance les « vétérans » Sofiane Benchora et Malik Merad, le « canadien » Yassine Bandoui ou le grand espoir Fares Ziam. Mais vous oublierez peut-être d’inclure le prometteur Yanis Ghemmouri (7-1-0 / Team Ezbiri & Team Ardenaline). Et pourtant, avec bientôt dix combats pros, une première ceinture internationale décrochée le week-end dernier et un potentiel qui paraît infini à 23 ans, Ghemmouri n’a aucune raison objective de continuer à passer sous vos radars.

Trois français au SFS

Le week-end dernier, pendant que tous les yeux étaient tournés vers Las Vegas pour le déjà légendaire McGregor Vs. Khabib, des lyonnais, des marseillais et des parisiens avaient trouvé le warm-up idéal. Une petite délégation française s’était en effet déplacée à Eastbourne, dans le sud de l’Angleterre, pour soutenir les cinq représentants du MMA tricolore venus se SFS-2_Victoire-Junior-Muamba_MMA4Fightproduire sur la carte du Sparta Fight Séries 2. Deux en provenance de Paris et de sa Kumite Team, Junior Mubama et Abû Bakar Bathily (3-2-0), une venue de la cité phocéenne, Caroline Fora & Audrey Kerouche (5-5-0 / Team Sorel) et le dernier originaire de la capitale des Gaules, Yanis Ghemmouri. Pour préparer ce title shot bantamweight contre le vétéran du Shoot Brazil Daniel Hortegas (3-4-1 / Rio Fighters), le lyonnais n’avait pas lésiné sur les moyens. Deux semaines durant, c’est du côté de Coconut Creek, Floride, au sein de la prestigieuse ATT (pour American Top Team) qu’il a peaufiné les derniers réglages. Une aventure forcément enrichissante, quand on compte parmi ses partenaires d’entrainement des légendes de ce sport tel que Renan Barao, Edson Barboza, Colby Covington, Amanda Nunes,  Maxim Grishin, Dustin Poirier, Albert Tumenov, Attila Vegh… Contre Hortegas, il aura su faire montre des nombreux progrès effectués, puisqu’il dominait littéralement le carioca dans toutes les dimensions du combat et s’imposait à la décision. Plus tôt dans la soirée, Junior, chez les amateurs et Abû Bakar Bathily, l’avaient emporté avant la limite (à revoir impérativement le rude KO infligé par Abu à son adversaire norvégien Andreas Lagaard !). A propos de ces deux compatriotes, Ghemmouri ne tarit pas d’éloges osant même la comparaison avec deux stars du MMA mondial. Junior ? Il voit chez le jeune homme de 19, un athlète « longiligne et explosif à la Jon Jones ». Bathily, lui, est comparé à Daniel Cormier pour « son physique, sa capacité à lutter et à harceler avec sa boxe ». La relève du MMA français est donc autant présente à Lyon que dans sa capitale… Seule hombre à la soirée, la défaite de la marseillaise Caroline Fora du team Sorel. Sa partenaire d’entrainement, Audrey Kerouche, elle, s’imposait magnifiquement par juji au premier round contre la lituanienne Akvile Vitkauskaite (0-2-0 / Living Room Gym). Nous étions à deux doigts de la soirée parfaite !

#SoiréePresqueParfaite

Yassin Hammachi de MMA4Fight

Leave a Comment

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>