RCC Intro – Lapilus Vs. Lavrentyev : après 2 ceintures gagnées en Allemagne, Taylor met le cap plus à l’est ce week-end

Plus le temps passe, plus Taylor Lapilus (13-2-0 / MMA Factory) enchaine les victoires et plus il est difficile de déterminer les raisons qui ont poussé les décideurs de la Big League à ne pas reconduire le contrat du français. Avant de quitter le roster bantamweight de la plus grande organisation du monde, ‘Double Impact’ avait remporté son combat contre un des plus redoutable grappler de la division, Leandro Issa. Et depuis qu’il évolue hors des frontières l’UFC, Lapilus n’a pas ralenti la cadence, loin de là ! Il s’est en effet emparé coup sur coup des ceintures featherweight, puis bantamweight de la plus grosse organisation de MMA en Allemagne, le GMC. Et il faut ajouter à ce bilan déjà très flatteur le gain d’une première victoire professionnelle en anglaise contre le champion indonésien Heri Andriyanto !

A la découverte de la froideur russe

Après avoir brillé chez nos voisins outre-Rhin, Taylor Lapilus découvrira samedi soir (le 1er septembre donc) les exigences d’un combat livré en Russie. Après son frère Damien, qui y avait combattu Mikhail Balakirev en février dernier, le cadet de la fratrie a été sollicité par le RCC, une organisation qui a pris l’habitude de monter de superbes plateaux multi-boxes. Demain soir, à Ekaterinburg, l’homme de la MMA Factory affrontera un local, Denis Lavrentyev (5-0-0 / Judo Ural Western Siberia). Considéré comme un des plus gros espoirs de son pays dans les « petites catégories (il est établi chez les moins de 61 kilos), Lavrentyev est toutefois moins expérimenté que Taylor dans la cage. Toutefois ce palmarès un peu maigre pour le moment (mais toutefois très prometteur !) masque finalement bien le fait que le russe est un ancien judoka qui a fréquenté les rassemblements de l’équipe nationale (il avait remporté les championnat d’Europe espoir) et un samboïste émérite. Pour ses débuts en MMA, il s’est appuyé sur ce solide background. Sa dernière victoire en date, contre le vétéran de l’UFC Reginaldo Vieira (13-6-0 / Peso Pesado Gold Team), prouve que le bonhomme est prêt à relever des défis de poids. S’il veut conserver sa belle série d’invincibilité et continuer à se rappeler à la bonne mémoire des décideurs de l’UFC, Taylor Lapilus devra donc éteindre les velléités de victoire de ce young gun aux dents longues…

#LapilusBrothers

Yassin Hammachi de MMA4Fight

Leave a Comment

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>