Brave CF 16 – Boudegzdame Vs. Jenkins : deuxième défense de titre pour ‘Smile’

2017 n’avait pas été une grande année pour Elias Boudegzdame (15-4-0 / La Bonne Ecole). Pas sur le plan sportif, puisque le français avait remporté le seul combat qu’il livrait le 31 mars contre Masio Fullen (11-7-0 / Alliance MMA) – sur la carte du Brave CF 9 – et il s’emparait par la même occasion de la ceinture featherweight de l’organisation. Mais ce fut son seul fait d’arme sportif de 2017, puisqu’il était privé de la deuxième échéance prévue à son planning dans la cage Bahreïnie, son combat contre le brésilien Lucas Martins (20-3-0 / Chute Boxe Diego Lima). Le sociétaire de la Chute Boxe manquait sa pesée et ne s’alignait finalement pas sur le show.

Deuxième combat de l’année

Mais l’année 2018 de Boudegzdame n’est visiblement pas faite du même bois. Le 2 mars il ouvrait son exercice 2018 comme il avait démarré 2017, avec une victoire. Sa victime du soir s’appelait Jakub Kowalewicz (9-4-0 / Berkut WCA Fight Team). Cette semaine, le staff du Brave a annoncé la tenue de six événements de septembre à décembre prochain. Logiquement, ils ont fait appel à leur champion featherweight pour tenir le haut de l’affiche sur l’un d’eux. Ce sera le Brave 16, qui se tiendra le 21 septembre prochain à Abu Dhabi. Sur cette carte, il affrontera pour la deuxième fois de sa carrière au Brave un fighter américain. Après le vétéran de l’UFC Walel Watson, c’est un ex habitué de la cage du Bellator, que le sociétaire de la Bonne Ecole affrontera. Le Brave a choisi de lui opposer le newcomer Bubba Jenkins (12-4-0 / Kings MMA). Affilié à l’une des plus grosses équipes de MMA de la côté-ouest américaine (celle de Kevin Gastelum,  d’Eddie Sanchez, d’Erick Silva ou de Jon Tuck), vainqueur de 75% de ses combats au sein de l’organisation américaine et trash talker de haut vol, Jenkins pourrait-être considéré comme le plus gros défi de la carrière du montpelliérain. Mais… Depuis qu’il est au Brave, Boudegzdame semble toujours au pied d’une montagne infranchissable avant ses combats, avant de renverser la tendance avec panache. ET puisque la position de l’underdog semble lui convenir parfaitement, on fera semblant d’oublier que c’est en champion qu’il se présentera dans le cage le 21 septembre prochain…

#EternelContender ?

Yassin Hammachi de MMA4Fight

Leave a Comment

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>