Gladiator Challenge California – Amidi Vs. Jenkins : deuxième échéance US POUR le factorien aujourd’hui !

La division poids lourds a toujours été considérée comme la semaine « catégorie reine ». Et pourtant, elle n’est pas forcément celle qui a proposé les plus sagas et les rivalités les plus marquantes du MMA. C’est d’ailleurs en realité la boxe qui a fait de cette division un fantasme absolu. Mais alors pourquoi le fantasme subsiste, alors qu’à l’UFC, par exemple, les divisions les plus excitantes sportivement du moment sont celles des combattants de moins de 61, 66 et 70 kilos ? La réponse à cette interrogation est finalement simple. Avec leur physique et leur puissance hors norme, les combattants poids lourds font presque figure d’anomalie génétique. Et puisque ce qui est rare est cher, la catégorie continue de fasciner…
La MMA Factory se  » met au lourd »
A ses débuts, l’équipe fondée par Fernand Lopez n’avait pas de tête d’affiche poids lourds, à même de faire flotter l’étendard de l’équipe parisienne sur les grandes cartes de ce monde. Et puis… Francis Ngannou est arrivé et il a mis tout le monde d’accord. Depuis, on guettait avec impatience l’éclosion de la ou des prochaines pépites de l’académie parisienne chez les heavyweight. La Factory pourrait en avoir trouvé trois! La première se nomme Cyril Gane. Le ‘Bon Gamin’ s’est emparé du titre HW du TKO pour sa première sortie pro. La deuxième, c’est le nordiste Quentin Domingos, qu’on retrouvera sur la carte de l’European BeatDown 4 en octobre prochain. Enfin, la dernière, Mohamed Amidi, s’apprête à effectuer son quatrième combat pro ce soir (même si c’est chez les light-heavyweight que le français semble être désormais établi). Comme Gane, c’est outre-Atlantique que Mohamed Amidi (2-1-0) représentera la France en ce mois d’août de relâche pour un bon nombre d’athlètes. C’est en effet en Californie, sur la carte du Gladiator Challenge, qu’Amidi effectuera cette quatrième sortie.
Les Etats-Unis comme terrain de jeu
Gladiator-Challenge_California_MMA4FightSi le français s’apprête à effectuer une deuxième apparition sur une fight card aux États-Unis, cela ne tient pas du hasard. Amidi a pris l’habitude de s’entraîner régulièrement dans les salles des managers de Quinton Rampage Jackson et TJ Dillashaw et il fait parti des proches de Cheick Kongo. Au vu de son potentiel, les propositions de combats sont venues « naturellement ». Après une première réussie en octobre 2017 contre Dante Harrell, Amidi s’apprête à croiser le fer avec Melvin Jenkins (0-4-0), un homme qui compte déjà cinq apparitions professionnelles en carrière. Le sociétaire de la MMA Factory ne s’en cache pas. Son unique objectif est la victoire. Amidi le sait. En enchaînant encore deux à trois victoires sur le sol américain, les portes de grandes organisations pourraient s’ouvrir. S’il ne ressort pas du combat avec des bobos, il restera sur place pour servir de sparring à un Rampage en pleine prépa de son combat contre Wanderlei Silva du 29 septembre prochain. Une manière de continuer à progresser et de rester connectés aux match-makers des organisations US…
#Heavyweight
Yassin Hammachi de MMA4Fight

 

Leave a Comment

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>