Baldé Vs. Teregulov – act 2 : ‘Bouba’ de retour le 23 septembre

La dernière apparition de Boubacar Baldé (13-11-0 / BlackOut Team) dans une cage remonte au Magnum FC 1 de mars 2017. Une soirée à ne pas ranger dans la catégorie des « très bons souvenirs ». De ce voyage en Italie, il avait ramené sa onzième défaite chez les professionnels, mais aussi une blessure à la main. Alors, avant de songer à revenir, Baldé a pris le temps soigner cette main qui lui avait déjà posé des soucis par le passé. Dix-huit mois après, le fondateur de la BlackOut Team est de nouveau opérationnel. En réalité, il l’était même avant, puisque son retour à la compétition devait avoir lieu initialement en avril dernier. Il devait en effet faire son come-back à l’occasion du coup Red Lions FC au Luxembourg. Matché sur le co-main event pour affronter le marocain Abdelali Aït Yachou, Baldé avait vu son combat lui filer sous le nom après que son adversaire se soit vu refuser son entrée sur les terres du Grand-Duché, en raison d’un problème de visa.

Une revanche pour son retour

A bientôt 40 piges, le parisien aurait pu prendre ce coup du sort comme un coup de massue. Mais c’est avec philosophie qu’il nous expliquait alors que « tout arriv[ait] pour une raison précise dans la vie ». En clair, ce combat ne devait pas se faire, c’était écrit, mais rien ne pouvait lui retirer la certitude que l’heure de son retour aux affaires était proche. L’histoire lui a finalement donné raison, puisque le voilà booké quelques mois plus tard pour un show à Samara en Russie, le 23 septembre. Sur place il retrouvera une vieille connaissance, Ramis Teregulov (15-5-0-1). C’est le russe, qui n’a visiblement pas digéré la défaite contre Bouba, qui a appelé ce rematch de ses vœux. Lors de leur première rencontre Teregulov s’était incliné par TKO, il aura donc une énorme motivation a l’idée de prendre sa revanche devant son public. Depuis, il s’est relancé avec deux victoires Christian Salman (0-2-0) et José Augustin Jimenez Garcia (5-9-0 / Espana Imperial), mais les deux hommes n’ont pas l’expérience de Boubacar Baldé. Et puisque Ramis Teregulov n’est pas en réussite contre les combattants qui s’entraînent en France (défaites contre Charles Andrade, Boubacar Baldé, Malik Merad et Christian Mpumbu), on se dit que les astres sont plutôt favorables à ‘Bouba’. Mais étant donné qu’un combat de retour n’est jamais une mince affaire… Baldé devra raison garder et fort charbonner pour le préparer !

#Retour

Yassin Hammachi de MMA4Fight

Leave a Comment

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>