M-1 Challenge 94 – Khampasath Vs. Vardanyan : le highlights vidéo de la victoire de ‘Yoda’

A raison de deux shows par mois depuis le début d’année 2018, le staff M-1 Global a eu à de nombreuses reprises l’occasion de prouver qu’il affectionnait particulièrement les français. En réalité cette histoire « d’amour » entre le M-1 et la France remonte évidemment a bien plus longtemps que ce seul exercice 2018. Cela fait maintenant bientôt dix ans que la collaboration entre Duca Ducanovic AKA Duca et l’organisation dirigée par Vadim Finkelstein. Mais, comme nous l’avions noté dans un précédent article, jamais les newcomers n’avaient été à pareil fête dans l’organisation. Après Bakary El Anwar, Mickael Lebout, Pierre Ludet, Damien Peltier, vendredi (15 juin), c’est Soukh Khampasath (11-9-2 / Yoda Fight School et Team Pythagore) qui a réussi ses débuts sur le ring hexagonal russe. Nous l’avions évoqué dans la troisième édition de la #MMAReview (que vous retrouvez plus bas) ´Yoda’ avait fort à faire, puisqu’il était opposé à adversaire invaincu jusqu’à lors, l’arménien Gegham Vardanyan (4-1-0). Il n’aura pourtant fallu qu’un petit round à Khampasath pour s’adjuger la victoire. Comme souvent pour l’homme formé au Team Pythagore, une Team à sein duquel le JJB est une religion, c’est sur une soumission que le combat s’est terminé. Avec cette victoire sur étranglement arrière, il confirme qu’il est de retour à son meilleur niveau. Khampasath avait en effet connu une série de deux défaites en 2016, mais avec ce second succès de rang, la tendance est visiblement inversée. Nous avons donc hâte de voir la prochaine sortie de l’homme des Charentes. Au vu de sa perf’ du week-end dernier, nous avons bon espoir que le M-1 Global le rappelle. (Quasiment) Tous les voyants sont actuellement au vert pour les français de Russie et on aimerait que ça dure…

#PremièreRéussie

Yassin Hammachi de MMA4Fight

Leave a Comment

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>