Phoenix FC 9 – Koné Vs. Driai : choc 100% français sur une carte aux forts accents francophones

Rares sont les moments de l’histoire de notre sport où deux stars de la discipline s’affrontent. En pancrace, les combats Lenogue Vs. Foupa Pokam et Amoussou Vs. Babène, avaient fait grand bruit en leur temps. A l’époque, le Team Haute Tension (à laquelle appartenait Jean-Francois Lenogue et Karl Amoussou) et la Snake Team (à laquelle était rattachée Xavier Foupa-Pokam et Gregory Babène), étaient les deux équipes stars du MMA français et un fort antagonisme existait entre les deux équipes. Stéphane Atch Chaufourier avait eu la belle initiative de monter ces combats, mais il n’avait malheureusement pas pu le faire dans les règles du « vrai » MMA. Plus tard, les combats Baldé Vs. Paraisy au SHC 8 et Amoussou Vs. Betorangal sur le Cage Encounter 4, avaient aussi tenus en haleine les fans de MMA français. Et contrairement au deux précédemment cités, ils s’étaient tenus dans les règles du MMA. Tous ces combats ont donc fait date dans la petite story du MMA tricolore, mais le fait que les exemples soient aussi peu nombreux prouve que les fight entre « stars » françaises de la discipline, ne sont pas vraiment une tradition dans notre pays. Et, si l’on en croit la présentation que le Phoenix Fighting Championship fait du futur Cheick Koné (17-10-0 / La Smala) versus Abdel Rahmane Driai (4-0-0 / Bulgarian Top Team), il s’agira d’une confrontation Côte d’ivoire / Algérie.

Le rookie et l’homme en recherche de sensations

Il faut préciser que les deux hommes ont fait le choix de représenter également, les pays de leurs parents. Mais, pour nous, il est forcément difficile de ne pas voir dans ce combat, qui se tiendra le 2 aout, un choc entre français. Comment pourrait-il en être autrement, Koné est originaire de Sevran et Driai habite les hauts de France. Pour être exact, ce combat n’opposera pas deux « stars » de notre discipline, puisque si Koné, de par son statut d’ex champion du 100% Fight et du BAMMA, est de manière incontestable une des figures de proue de notre sport, Driai lui est à ranger dans la catégorie des espoirs qui monte. Car même s’il affiche 28 piges au compteur et qu’il a fait une année 2017 en tout point parfaite, le nordiste n’a fait pour le moment « que » quatre combats professionnels. Contre Koné, l’homme de la Bulgarian Top Team passera son premier très gros test. Il le fera contre un Koné en recherche de sensations. Car ce week-end le sociétaire du Team La Smala s’est incliné lors du Rebel FC 8, contre l’ukrainien Askar Mozharov (10-11-0 / Combat 360 X). Une sixième défaite de rang pour un Cheick qui connait la période la plus difficile de sa carrière depuis novembre 2016. Le combat entre les deux hommes se tiendra sur une carte du Phoenix FC 9 qui mettra en avant un grand nombre d’autres fighters venus de l’hexagone : Amin Ayoub, Chabane Chaibeddra, Ayadi Majdeddine et Walid Seghir. Un event qui vaudra vraiment le coup d’œil !

#ChocFrancoFrançais

Yassin Hammachi de MMA4Fight

Leave a Comment

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>