M-1 Challenge 93 – résultats & vidéos : ça ne passe pas pour C. H. Lucien, P. Ludet conserve son invincibilité

Après la décision plus que contestable prise par les juges russes en faveur de Pavel Gordeev (11-1-0 / New Stream & Storm Fight Team) au dépend de Mickael Lebout (17-9-2-1 / ObyFight), lors du M-1 Challenge 92, nous attendions avec autant d’impatience que d’appréhension le retour d’un fighter « frantsuzskiy » sur le ring russe. Cet après « Lebout gate » avait lieu vendredi soir du côté de Tcheliabinsk, une ville située à l’est du mont Oural, où le mois de mai offre des températures moyenne de 12 degrés. C’est donc dans une rigueur climatique toute soviétique, que le marseillais Charles-Henri Lucien (0-2-0  Team Duca) et le jeune Pierre Ludet (4-0-0 / Les Diables de Stenay) faisaient leur début pour la promotion dirigée par Vadim Finkelstein. Et cette fois-ci, aucune polémique ne pourra voir le jour suite aux combats des représentants du MMA tricolore !

Une défaite et une victoire pour bilan

Car pour Lucien, comme pour Ludet, le combat n’aura pas été au terme des trois rounds et (donc) à la décision des juges. Pour le marseillais les débuts au M-1 Challenge resteront dans sa mémoire comme un moment « frustrant, lors duquel [il n’aura] pu montrer M-1-Challenge-93_Pesée-Lucien_MMA4Fightqu’1% de [s]es qualités ». Une déception légitime, au vu du peu de temps (une petite minute trente) passé par Lucien sur le ring. Le mérite en revient à son adversaire russe, Yuriy Fedorov (1-0-0 / Ferrum Fight Club), qui aura su travailler au sol pour obtenir une position idéale pour lâcher son ground and pound et forcer ainsi Vyacheslav Kiselev, l’arbitre du combat, à arrêter les débats. Une déception, qui tranche avec la joie ressentie par Pierre Ludet, après sa quatrième victoire obtenue en carrière (sans avoir concédé la moindre défaite). A 19 ans, le ‘Young Devil’ semble promis à un bel avenir et il l’a une nouvelle fois prouvé vendredi contre Egor Filidov (0-1-0 / Ferrum Fight Club). Lors des awards du MMA francophone 2017, nous avions classé Pierre Ludet à la deuxième place de la catégorie espoir de l’année. Son début d’exercice 2018, tend à prouver que notre jury ne s’était pas trompé sur le potentiel du « gamin ». Contre Filidov, il a de nouveau prouvé qu’il était un finisseur, puisqu’il ne lui aura fallu que quatre petites minutes pour valider son premier succès sur le prestigieux ring hexagonal russe ! Et puisque la comparaison avec les glorieux ainés est une des pratiques préférées de la presse (sportive) française, osons nous prêter à ce petit jeu. Avec ces quatre victoires pros (plus deux semi-pros), Ludet semble d’ores et déjà s’inscrire dans les pas des jolies références françaises que sont Mansour Barnaoui, Tom Duquesnoy et plus récemment Salahdine Parnasse… A lui de continuer à justifier ces flatteuses analogies 😉

#FiftyFifty

Yassin Hammachi de MMA4Fight

Ludet Vs. Filidov

Lucien Vs. Fedorov

Leave a Comment

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>