EFC 70 – Zouak Vs. Lino : La lionne de l’Atlas privée de ceinture alors quelle dominait le combat :(

L’adage veut que « pour faire un beau combat, il faut être deux ». Samedi soir, du côté de Durban (en Afrique du Sud), Rizlen Zouak (3-1-0 / MMA Factory) et Amanda Lino (4-1-0 /  Ballito Bulldogs), ont respecté cet adage, ce qui leur a permis de livrer un des plus beau combat de l’histoire de l’EFC Africa, selon les mots du commentateur Graeme Cartmell. Un combat dans lequel l’ex membre de l’équipe olympique de judo marocaine, se sera finalement incliné. Et pourtant, au vu de la physionomie du fight, la victoire lui semblait promise. Car durant deux rounds et demi, c’est bel et bien la sociétaire de la MMA Factory qui aura dominé les débats de la tête et des épaules ! Dans le premier round, elle attaquait le combat tambour battant le combat ! Elle infligeait, en effet, quatre take down en l’espace de cinq minutes Lino, grâce à son judo cinq étoiles, et elle parsemait le tout d’un superbe spinning elbow et de coups de genoux puissant. Zouak rentrait dans la deuxième reprise avec la même détermination ! Elle faisait à nouveaux valser la sud-africaine sur de superbes balayages et mouvements à de hanche et une fois au sol, son travail en ground and pound lui permettait d’isoler le bras de Lino, qui passait très près d’une défaite sur juji-gatamé.

Une (seule)  erreur fatale :(

A l’appel du troisième round, il était donc acquis que si la franco-marocaine ne prenait pas de (T)KO ou si elle ne se faisait pas avoir une tentative de soumission, le titre lui était promis. Mais puisque Zouak n’est pas du genre à la jouer tactique, elle reprenait sa marche en EFC-70_Victoire-Lino-Zouak_MMA4Fightavant. Et sa combativité payait, puisqu’à trois minutes de la fin du round, elle prenait même la position monté sur Lino. Et c’est alors qu’elle se trouvait dans cette configuration ultra favorable, que Zouak faisait l’erreur qui allait lui couter le combat et… Le titre batamweight de l’EFC. Plutôt que de torpiller son adversaire en ground & pound, elle tentait une nouvelle fois le juji. Avec l’énergie du désespoir, Lino parvenait alors à la renverser et lui prendre le dos. Une fois dans cette position, la nouvelle double championne de l’EFC (catégorie flyweight et bantamweight), arrosait de coups Zoualk et forçait l’arbitre à l’arrêt. Cette défaite frustrante, Zouak a trouvé la force de revenir dessus aujourd’hui :  « Une lionne ne meurt jamais….. Ma défaite m’a beaucoup appris sur tous les plans. Je sais où je vais et le travail que je dois faire pour être au top. Je reviens avec un mental de guerrière. Merci à tous pour vos messages mais vraiment ça m’a touché et remonté le moral. Ok je n’ai pas eu la ceinture mais je compte tout faire pour avoir une belle carrière au MMA, aller au high- level avec ma team la best ». Au vu de ce qu’elle a réalisé samedi soir, le staff de l’organisation sud-africaine pourrait être tenté de proposer directement une revanche. Il s’agirait de la suite logique des choses, même si dans le même temps Bunmi Ojewole s’imposait contre Jacqualine Trosee Feddersen.

#ADeuxDoigts

Yassin Hammachi de MMA4Fight

Leave a Comment

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>