M-1 Challenge 92 – Vidéo Lebout Vs. Gordeev : chronique d’un braquo ruskov…

On a pour coutume d’insister dans nos articles sur le fait que si un combattant franÇais veut remporter une victoire à l’étranger – et particulièrement au M-1 Challenge – il doit le faire avant le terme des trois rounds. Autrement dit s’imposer sur une soumission ou par (T)KO. Jeudi soir, à l’issue du combat Mickael Lebout (17-9-2-1 / ObyFight) Vs. Pavel Gordeev (11-1-0 / New Stream & Storm Fight Team), les juges de l’organisation dirigée par Vadim Finkelstein (le Président du M-1 Challenge) ont confirmé que que cet adage était plus que jamais  d’actualité. De mémoire le dernier français victime d’un « vol » (le mot est lâché…) aussi manifeste au M-1 est Mansour Barnaoui. Au soir de sa première sur le ring russe l’homme du Team Magnum avait littéralement « roulé » sur son adversaire russe, Islam Makhachev, mais avait vu le gain du combat lui échapper… A  la décision (unanime qui plus est !). Jeudi soir, nous avons donc vu le scénario se répéter. Reprenons round après round. Le gain du premier ne peut être enlevé au français. Car dans cette reprise, il agressait complètement Gordeev. Avec des kicks et des genoux qui faisaient mouche, deux amenées au sol et le ring control, on voit mal comment les juges auraient pu l’en priver. Nous passerons néanmoins sur le fait que le réalisateur russe trouvait pourtant le moyen de ne proposer QUE des ralentis indiquant une domination supposée de Gordeev. Dans le deuxième round, le russe se réveillait et proposait clairement son meilleur visage, même si Lebout lui opposait une belle résistance. C’est donc dans le troisième et dernier round que tout se jouait. Et si Gordeev démarrait bien la première minute, Lebout éteignait peu à peu ses ardeurs avec son striking, son travail efficace contre la cage et même un magnifique take down, histoire de marquer l’esprit des juges avant le gong. Visiblement, tout ce travail ne suffisait pas, puisqu’après de longues minutes de palabres… C’est le bras de Pavel Gordeev qui était levé. Une décision partagée rendu possible grâce au travail méticuleux du juge russe et des deux juges internationaux… Eux même originaires de Russie ! On pense que tout est dit… Nous avons joint hier Mickael Lebout et David Bear, qui était dans son coin. Les deux hommes nous ont fait part de leur détermination à poser une réclamation. Espérons que leur appel (ô combien légitime) soit entendu !

#Réclamation

Yassin Hammachi de MMA4Fight

Leave a Comment

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>