Octogone 2 – fight card : deuxième rendez-vous pancrace le 26 mai pour le clan Romeas

L’Octogone Marseille est de retour. Apres une première édition 2017, qui avait rencontré un vrai succès, la famille Romeas proposera donc la deuxième mouture au public de la cité phocéenne, le 26 mai. Pour la premier Octogone de l’histoire, le père et le fils avaient monté une carte mêlant combattants sudistes, fighters français venus d’ailleurs (Amin Ayoub, Yves Landu, Mickael Lebout…) et représentants étrangers. Pour cette édition, ils ont recentré leurs efforts autour des athlètes emblématiques du MMA marseillais et sudistes au sens large ?

Chocs internationaux au programme

Habitué à monter des affiches internationales lorsqu’il travaille sur son historique ‘La nuit des champions’, le clan Romeas a fait parler son Octogone-2_Benkaci-ring_MMA4Fightcarnet d’adresse pour proposer un main event et un co-main event de très belles factures. Pour le combat vedette de la soirée, c’est un combattant ukrainien qui a été réquisitionné pour « donner la réplique » à Moktar Benkaci (15-7-0-1 / Trainings zone Aix & Team thaï boxing Istres). Comme Benkaci, Dmitry Orlov (13-8-0 / Germes) est un voyageur chevronné du fight et comme ‘Le kabyle’, l’ukrainien a connu à plusieurs reprises les honneurs du M-1 Challenge.  Moktar devra se méfier de la capacité de son adversaire à ressortir souvent vainqueur de ses combats par soumission, un domaine dans lequel le français n’est pas le plus maladroit ! Pour le co-main event, c’est vers la Suisse qu’Anthony Romeas s’est tourné. Comme Orlov, le lightweight helvète Benjamin Brander (11-5-0 / 360 MARTIAL ARTS), dispose d’une belle expérience à l’international.  Apres le Cage encounter, le Cage Warriors et le Superior Challenge, le sociétaire du 360 Martial arts s’apprête donc  à effectuer son premier combat sur le territoire français. C’est Ylies Djiroun (13-4-0 / Team FKA) qui lui servira d’hôte d’accueil. Après cinq ans à combattre loin de chez lui, ‘Tupek’ revient donc sur ses terres avec un tout autre statut, puisque dans l’intervalle il a notamment été sacré champion de l’organisation suisse HFC et de la promotion anglaise Contenders East Anglia.

Yvan Sorel (11-10-0-1 / Team Sorel), lui, alterne combats à l’étranger et dates à la maison. Car s’il s’est produit en Allemagne, en Octogone2-Marseille_Sorel-Bolo_MMA4FightAngleterre, en Belgique ou en Malaisie, le marseillais ne rate jamais l’occasion de revenir se produire devant « son public », dans le sud de la France. On l’avait ainsi vu l’année passée lors de l’Octogone 1, contre l’italien Luca Ronchetti  (4-10-0 / Martial Lab Perugia). On le retrouvera cette année face à un slovaque sur le ring. Le staff de l’Octogone s’est, en effet, tourné vers le sociétaire du  Wolf Pride Gym Zilina, Tomas Bolo (4-6-0), pour défier le « Terrible » marseillais. Enfin, la première affiche internationale de la soirée sera un France / Brésil, autrement dit un classique du combat libre. L’occitan Julien Lopez (3-1-1 / Bushido Académie Beaucaire) affrontera le brésilien habitué du GFA, Sidney Lisboa (2-6-0 / Long Jing Académie & Brazilian fighters). La France, un pays que Lisboa connait bien, puisqu’il est installé depuis plus de deux ans à Bagnols-sur-Cèze, une cité du Gard située à un peu plus de 50 kilomètres de Nîmes. Seul au départ pour ses prépas, il a rejoint il y a quelques mois la Long Jing Académie et c’est donc assez logique de retrouver désormais le créateur du Team, Rémi Roustang, dans le coin du brésilien. En face, Julien Lopez tentera de confirmer la première bonne impression laissée en 2018 après son KO sur Anthony Salanowski, lors du HFC 13 de mars dernier.

Pléiades de superfights de qualité !

Comme il est désormais de rigueur, l’événement mettra en avant le MMA féminin. En plus d’être le seul combat de ladies de la soirée, ce Octogone2-Marseille_Tchoungui-Guih_MMA4FightAudrey Kerouche (3-5-0 / Team Sorel) Vs. Mandy Deschamps (0-2-0 / Team Chapa Quente) sera également le seul choc Marseille / Paris de la carte ! La première grosse affiche française pure jus de la carte, elle, sera 100% marseillaise. Entre les combats Lopez Vs Lisboa et Sorel Vs. Bolo, le public du Palais des Sports de Marseille assistera au choc welter mettant aux prises Charles-Henri Tchoungui (9-8-1 / Team Duca) et Aymard Guih (11-9-1 / Team FKA). Un combat qui opposera donc deux meilleurs sudistes de la catégorie et deux vétérans des plus grandes organisations européennes (Cage Finland et M-1 Challenge pour Tchoungui et Cage Warriors et League S-70 pour Guih) ! Toujours dans cette division des 77 kilos, le champion de pied-poing (et breaker émérite), Karim Ghaji (0-1-0 en pancrace) a accepté de se tester à nouveau en pancrace (une seul apparition en 2010 chez Atch), contre l’espoir montpelliérain Laid Zerhouni (2-2-0 La bonne Ecole). Enfin, l’hyperactif Sami Yahia (6-4-0 / Evolution Pancrace) effectuera – déjà !!! – son troisième combat de l’année à l’occasion de cet Octogone 2. Face à lui, on retrouvera un Willy Zancanaro (2-3-0 / Meiyo) que l’on n’avait plus vu sur le ring ou dans la cage depuis février 2017. Une carte qui promet donc d’offrir beaucoup du spectacle à tous les fans de MMA marseillais ! Si vous vous trouvez sur place, n’hésitez pas trop à prendre vos billets, le spectacle devrait être au rendez-vous !

La carte complète de l’Octogone 2 Marseille

Superfight featherweight (-66kg) – Moktar Benkaci Vs. Dmitry Orlov (Ukraine)
Superfight lightweight (-70kg) – Ylies Djiroun Vs. Benjamin Brander (Suisse)
Superfight  welterweight (-77kg) – Karim Ghaji Vs. Laid Zerhouni
Superfight bantamweight (-61kg) – Fedik Sargsyan Vs. Mathieu Morciano
Superfight bantamweight (-61kg) – Sami Yahia Vs. Willy Zancanaro
Superfight catchweight (-73kg) – Ghiles Oudelah Vs. Yazid Boussaha
Superfight lightweight (-70kg) – Geysim Derouiche Vs. Quentin Fabra
Superfight middleweight (-85kg) – Yvan Sorel Vs. Tomas Bolo (Slovaquie)
Superfight  welterweight (-77kg) – Charles-Henri Tchoungui Vs. Aymard Guih
Superfight featherweight (-66kg) – Julien Lopez Vs.Sidney Lisboa (Bresil)
Superfight featherweight (-66kg) – Jean Do Duc Vs. Rémi Leoni
Superfight catchweight (-63kg) – Arthur Demonceaux Vs. Yohann Pianetti
Superfight féminin flyweight – Audrey Kerouche Vs. Mandy Deschamps
Superfight lightweight (-70kg) – Rosario LAPERNA vs Ali MILOUA
Superfight lightweight (-70kg) – Romano FERNANDEZ vs Allan SAINT-AIME

#CarteDeQualité

Yassin Hammachi de MMA4Fight

Leave a Comment

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>