Brave CF 12 – Résultats : défaite pour M. Baghdad et avant-bras cassé pour T. Hadbi

Ce Brave 12, qui se tenait à Jakarta vendredi (11 mai), aurait pu être l’une des plus belles soirée du MMA français et du MMA algérien au sein de l’organisation. Nous l’avions annoncé dans ces colonnes, deux athlètes originaires des deux pays, Mehdi Baghdad (11-6-0 /  KHK MMA Team)  et Tahar Hadbi (14-7-0-2 / ObyFight), tenaient le haut de l’affiche du gala (ils se produisaient dans les deux combats précédents le main event). Pour Baghdad il s’agissait donc d’une première dans la cage de la promotion basée au Bahreïn. Contre Pawel Kielek (9-4-1 / Berkut Arrachion Olsztyn), le sudiste voulait donc offrir au public de l’enceinte Balai Sarbini un large éventail de son arsenal. Ce ne fut malheureusement pas le cas, tant son combat contre le polonais fut une lutte tactique et inerte. Après le combat, le français était forcément quelque peu amer et revenait sur sa défaite en ces mots : « Voilà mon combat d’hier (NDLR : il utilisait une photo de son adversaire le collant contre la cage)… Quinze minutes contre la cage ou au sol et debout aucune frappe. Je suis déçu, car j’aime la guerre, mais pas ce genre de fight ! Le MMA change… ». Contre l’un des meilleurs strikers au monde de la division welter, Kielek aura fait le choix – payant – de la pure stratégie… Au dépend du spectacle. Mais à ce petit jeu, le polonais repart avec un ligne verte sur son Sherdog. Espérons que le prochain adversaire du ‘Sultan’ sera un peu plus « joueur »… Pour Tahar Hadbi, la manière ne fut pas la même, mais le résultat si en revanche L Contre Jarrah Hussein Al Silawi (11-2-0 / Al Taamari Team), l’ObyFighter avait la chance d’accéder au title-shot en cas de victoire. Mais un élément venait compromettre toutes ses chances de jouer toutes ses cartes contre le tombeur de le dernier tombeur en date de David Bear. Dans le premier round Hadbi se cassait l’avant-bras et décidait de ne pas arrêter le combat et de continuer « juste par fierté ». La conclusion, c’est lui qui l’a fait le mieux : « le match était deja plié pour moi à ce moment-là… ». Hier, nous avons pu échanger avec Hari Bhagirath, le responsable média du Brave Combat Federation, qui nous expliquait qu’au vu de la physionomie du combat et des circonstances, une revanche entre les deux hommes pouvait être envisagée. Mais avant de penser à cette éventualité, ‘Fast hands’ devra se rétablir totalement ! Force à lui et à son compère d’infortune d’un soir, Mehdi Baghdad.

#PasEnRéussite

Yassin Hammachi de MMA4Fight

Leave a Comment

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>