Brave CF 12 – Fight card : les débuts de M. Baghdad, objectif title shot pour T. Hadbi

En cette fin de première semaine du mois de mai 2018, l’attention des kiffeurs de MMA français se tournera vers Genève et son SHC 12. Logique, sur place il seront neuf français à tenter de faire briller le savoir-faire tricolore en matière de livraison de parpaings et d’administration de soumissions. Le week-end du 12, ce savoir-faire s’exportera du côté de Jakarta (en Indonésie). Et même s’ils ne seront pas neuf français à combattre sur place, mais « seulement » deux, cette carte du Brave 12 – KHK Legacy, ne devrait pas manquer de susciter l’intérêt dans l’hexagone ! Ce show sera donc celui des débuts de Mehdi Baghdad (11-5-0 / KHK MMA Team) dans la cage de l’organisation désormais numéro un du moyen-Orient. Pour cette première apparition au sein du roster welterweight du BCF, Mehdi affrontera le polonais Pawel Kielek (8-4-1 / Berkut Arrachion Olsztyn). A tout juste 22 piges, Kielek compte déjà près de quinze apparitions pros en carrière. Si ses débuts avaient ressemblé à un rêve éveillé (six victoires, un nul, zéro défaite), le bilan depuis 2015 est moins reluisant puisque le polonais alterne victoire et défaite. Le ‘Sultan’, lui, reste sur deux défaites à l’UFC et ne voudra pas manquer ses débuts au Brave ! Pour Tahar Hadbi (14-6-0-2 / ObyFight) il s’agira de rester sur sa bonne lancée ! Après sa victoire de mars dernier contre Mohammad Fakhreddine (10-2-0-1 / Knockout Academy), le sociétaire du team ObyFight n’a jamais été aussi proche du title-shot. C’est ce qu’a annoncé publiquement le staff du Brave. Si le fighter franco-algérien parvient à se débarrasser de Jarrah Hussein Al Silawi (10-2-0 / Al Taamari Team), il aura le droit de défier l’actuel champion welter Carlston Harris (idem pour Al Silawi en cas de victoire sur Hadbi). Pour préparer le combat contre Al Silawi, Tahar a pu s’appuyer sur les retours d’expérience et les conseils du dernier adversaire du jordanien… qui n’est autre que son partenaire David Bear. Bien positionnés sur le show (ils combattront tous les deux sur la main card), les deux français n’auront certainement pas l’occasion de voir tous les combats montés par le Brave pour le premier événement de son histoire à Jakarta. Et c’est quelque part bien dommage, car le président Mohammed « The Hawk » Shahid et ses équipes ont vu les choses en grand. Outre les combats de nos français, les fans indonésiens auront notamment l’occasion de voir les débuts au Brave du prospect allemand Khalid Taha (11-1-0)  contre le fighter du Bahreïn  Hamza-Kooheji (6-1-0) et le main event de feu entre la révélation du Brave chez les lightweight Eldar Eldarov (9-1-0 / sa seule défaite, Eldarov l’a subi des mains de Khabib Nurmagomedov) et l’expérimenté Brian Hooi (13-7-0-1). Une soirée à ne pas louper !

#DuoDeFrenchies

Yassin Hammachi de MMA4Fight

Leave a Comment

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>