EFC 69 – résultats : découvrez les vidéos de combats d’Ibrahim Mané et Philippe Rouch

Le week-end dernier, si vous vouliez « consommez » français en matière de combat, il fallait se tourner vers l’Afrique du Sud et son EFC (la plus grande organisation de MMA du continent africain). Nous l’avions évoqué dans ces colonnes, deux français, Ibrahim Mané (7-1-0 / Kumité Dojo) et  Philippe Rouch (7-3-0 / Bushido Académie Avignon), étaient à Johannesburg, pour l’EFC 69. Mané était le premier à faire son entrée dans la cage pour affronter le pur produit de l’organisation, Quaid Openshaw (4-3-0). Ce sud-africain restait sur une série de trois victoires, mais c’était avant de croiser la route du middlweight francilien ! Même s’il signifiait à plusieurs reprises à Mané que ses coups n’atteignaient pas son menton, c’est bien par TKO qu’Openshaw finissait par plier. Le sud-africain aurait pu être sauvé par le gong, puisqu’il restait trois petites secondes dans le premier round quand l’arbitre décidait d’arrêter le combat, mais il n’en fut rien… Face à la puissance et à la régularité des ogives délivrés par le français, l’homme en noir n’avait pas d’autre choix que de stopper l’affrontement entre les deux hommes. Avec cette première victoire à l’EFC (il en avait obtenu deux autres lors du show ‘The Fighter’, mais les résultats obtenus dans l’émission ne sont pas comptabilisé sur Sherdog), ‘Ibra’ vient se remettre sur les rails du succès. EFC-69_Rouch-Buys_MMA4FightUne voie que Philippe Rouch a finalement quitté samedi (le show avait lieu le soir du 28 avril), lui qui restait pourtant sur une très belle série de six victoires consécutives, dont les deux dernières obtenues à l’Extrem Fighting Championship. C’est le jeune – 22 ans – J.P. Buys (5-2-0 / FightFit Militia) qui est parvenu à cet exploit. Comme Rouch, Buys n’avait qu’une idée en tête, devenir le nouveau champion bantamweight de l’organisation. Poussé par tout le public du Carnival City Casino, le sud-africain a su trouver la bonne stratégie pour chiper la victoire au français. Après avoir bien commencé en pied poing, Buys saisissait la jambe de Rouch sur un middle, travaillait bien au sol et trouvait finalement la bonne position pour soumettre son adversaire. C’est donc sans la ceinture que Rouch est rentré dans le sud de la France. La défaite ne doit pas enlever au sociétaire de la Bushido Académie qu’il était seulement le deuxième français de l’histoire à combattre pour une ceinture de l’EFC (le premier étant son partenaire d’entraînement, Cyril Asker). On espère qu’il aura à nouveau cette opportunité dans le futur, tout comme Ibrahim Mané…

#BilanContrasté

Yassin Hammachi

 

Leave a Comment

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>