Cage Warriors 93 – Fight Card : N. Paraisy de retour, S. Boukichou pour un acte 2 contre J. Karanta !

Le 28 avril le Cage Warriors exportera un de ses événements à l’étranger. Organiser des galas hors des frontières du Royaume-Uni, c’est devenu une habitude pour l’organisation dirigée par Graham Boylan. Cette fois-ci, c’est en Suède que le CWFC a choisi de poser ses bagages le temps d’un week-end. Une décision courageuse, si l’on rappelle que sur place le Superior Challenge a pris l’habitude de proposer des shows d’envergure internationale au public nordique. Logiquement (et comme à son habitude), pour ce Cage Warriors 93, le staff de l’organisation s’est appuyé sur le vivier local (composé de combattants suédois donc, mais aussi de danois) pour composer la carte. Mais (toujours) comme à leur habitude, les match makers britanniques n’ont pas oublier leurs cousins honnis venus de l’hexagone, au moment de lister les fighters qui se produiraient dans l’enceinte du Lisebergshallen de Göteborg. Ce sont en effet deux représentants du MMA français qui ont été retenus pour le show, Norman Paraisy et Sofiane Boukichou ! Pour Norman Paraisy (15-5-2-1 / Kajyn Paris) il s’agira d’un retour dans la cage, lui qu’on n’avait plus vu depuis sa défaite contre Kenneth Bergh (6-0-0 / Frontline Academy) de juin dernier. Pour son retour aux affaires, c’est le middlweight brésilien Alan Carlos (12-9-0 / Halmstad MMA) qui a été réquisitionné par l’équipe du CWFC. Mais même si son nom fleure bon la samba et les tatamis de JJB des favelas de rio, Carlos combattra à domicile à Göteborg. Le brésilien est, en effet, installé depuis plus de dix ans en Suède. D’expatrié du fight il sera encore question dans le combat suivant de la soirée. Car si niçois Sofiane Boukichou (4-2-0 / Boxing Squad) n’a pas ressenti ce besoin d’ailleurs pour préparer ses échéances, son adversaire suédois Junior Karanta (2-1-0 / MMA Factory), lui, a fait ce choix. S’il est installé en Suède, c’est l’équipe française de la MMA Factory (et sa filiale Management Factory) qui s’occupe de la gestion de sa carrière (même s’il a essentiellement préparé ce combat à Göteborg). Les deux hommes s’étaient affrontés en novembre dernier sur la carte du GFA 9 à Toulouse. Une rencontre dans les règles du pancrace, dans laquelle s’était imposé le sociétaire du Boxing Squad. Le 28 avril, ce sera au tour de Karanta de combattre sur ses terres. Il tentera de prendre sa revanche, mais comme Boukichou il devra gérer la pression liée à l’appréhension de faire ses premiers au Cage Warriors. Pour les « stars » de ce Cage Warriors 93,  Nicolas Dalby (14-2-1 / Rumble Sports) et Jack Mason (29-16-1 / Tsunami Gym), les premières apparitions pour le CWFC sont depuis longtemps classées dans la case souvenir, tant ils ont combattu pour cette organisation par le passé. Dalby, de retour de son passage par le roster welterweight de l’UFC (quatre combats, pour un bilan d’un victoire, un nul et deux défaites), sera opposé à l’américain Carlo Pedersoli Jr (9-1-0 / White Lotus Dojo). Quant à Mason, il effectuera son retour à la « maison » (seize combats déjà effectué au CWFC !) après un passage par le Venator et le Bellator, contre le danois Hakon Foss (8-5-0 / Frontline Academy) – que l’on avait vu contre Karl Amoussou en 2015 -, après une absence de quatre ans ! Un événement de très haut niveau en perspective…

#TeamFrance

Yassin Hammachi de MMA4Fight

Leave a Comment

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>