Brave CF 11 – Quero Vs. Gregorio : retour sur les débuts réussis du ‘SilverBack’

Nous touchons du bois au moment où nous nous apprêtons à écrire cette phrase, mais force est de constater que depuis le début d’année le MMA français/ francophone connait un succès certain à l’étranger. Evidemment, le bilan aurait été plus beau si la France, le Cameroun et la Suisse étaient sorties couronnées de l’UFC 220 (sur lequel combattaient Francis Ngannou et Volkan Oezdemir pour les ceintures heavyweight et light heavyweight), mais il est tout de même flatteur ! La place en finale du tournoi lightweight de Mansour Barnaoui au Road FC, le titre de Peter Ligier à l’European BeatDown, les bons débuts de nos frantsuzskiy (Bakary El Anawar, Mickael Lebout, Damien Peltier) au M-1, les victoires obtenues au Brave CF et au Phoenix et le parcours sans faute des deux newcomers belges (Brian Bouland et Donovan Desmae) du Cage Warriors, sont autant d’indicateurs de la bonne santé du MMA qui parle français ! Ce week-end, deux fighters de la région parisienne ont un peu plus embelli le tableau. Hier, nous évoquions dans ces colonnes le succès obtenu samedi par Salahdine Parnasse au KSW 43, contre Artur Sowinski. Mais un jour avant (le vendredi 13 avril), Arnold Quero (15-6-0-1 / ABS Team) donnait sa première victoire du week-end à la France. Une victoire obtenue lors de la onzième édition du Brave CF au Brésil, les terres de son adversaire Caio Gregorio (5-3-0 / Gordin Fight Team). Mais même s’il a obtenu la victoire à la décision, au moment de son débrief, l’homme de Sevran ne nous a pas caché que tout ne fut pas simple. A l’occasion de ce combat, il rentrait dans une nouvelle organisation, après dix mois d’inactivité, avec un décalage horaire de cinq heures dans les pattes à gérer ! Des paramètres qui, de son point de vue, l’auront quelque peu inhibé dans la cage. Mais pas suffisamment pour le priver d’une victoire qu’il aura construit à la force de son jab, travaillé ces derniers mois avec coach Achille. Gregorio, lui, aura essayé durant les trois rounds d’amener le combat au sol, mais le clan français avait construit sa stratégie avec cette donnée en tête. Quero évitait donc parfaitement le piège et s’imposait à l’unanimité des juges, dans le pays de son adversaire (une perf’ toujours difficile à réaliser !). Une première victoire à un poids intermédiaire de 66 kilos. Mais sa prochaine échéance, qui pourrait avoir lieu au mois de juin, ne se fera pas chez les featherweight, mais dans la catégorie du dessous, celle des bantamweight (combattants de moins 61 kilos). Une division dans laquelle vient de signer le prospect allemand du moment, Khalid Taha (11-1-0 / Arena Dortmund). On ne serait pas contre un affrontement entre les deux hommes…

#DébutsRéussis

Yassin Hammachi de MMA4Fight

Leave a Comment

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>