100% Fight 35 – analyse de la carte : samedi soir l’organisation sacrera son champion bantamweight !

En dix années d’existence, le 100% a sacré (et consacré) de nombreux champions. La liste en donnerait le tournis à nombre de (très) grandes organisations européennes ! Abdoul Abdouraguimov, Leandro Bispo, Daniel Acacio, Bakary El Anwar, Xavier Foupa-Pokam, William Gomis, Gael Grimaud, Nayeb Hezam, Stéphanie Ielo Page, Cheick Koné, Yves Landu, Alioune Nahaye, Salahdine Parnasse, Patrick Vallée, sont ou ont été champion d’une des divisions de l’organisation créée par Stéphane ‘Atch’ Chaufourier. Mais malgré cette longue histoire, jamais la division bantamweight (celle des combattants de moins de 61 kilos) n’avait sacré son « roi ». Un vide qui sera comblé samedi prochain (le 14 avril), puisque pour le troisième 100% Fight de l’année 2018, Atch proposera un tournoi bantam au public du Gymnase Japy. Fidèle à cette formule qui consacre généralement les champions d’une caté’ au 100%, Atch a donc mis en place un tournoi à l’accent très international… Mais ce ne fut pas sans mal ! Car initialement, l’excellent Mickael Kanguichiev (8-5-0 / MMA Fight Club) était au casting. Mais après sa victoire du 25 mars sur l’AFL 9, contre l’expérimenté Paul Marin, le tourangeau était contraint au forfait. Il n’y aura donc qu’un seul français sur ce tournoi 61 kilos du 100% Fight 35 et ce sera l’un des meilleurs ! Atch est en effet allé chercher un des membres du top 5 du classement de référence, établi par France Fight, Kevin Petshi (13-4-0 / Snake Team). De retour en France après une année 2017 très internationale, qui l’aura vu prendre la ceinture du Superior Challenge puis participer au tournoi du RizIn, le « machin gun » aura donc la lourde tâche ne pas laisser la ceinture sortir des frontières hexagonales. Deux espagnols, Francisco Xavier Asprilla (9-10-0 / Peposo Team) et Kevin Cordero Lopez (4-0-0 pro + 4-0-0 semi pro / Black Lion Team) et un marocain, Abdel Ali Hariri (4-2-0 / Tubarao Fight Team), auront l’ambition de saper les plans de Petshi. Malgré son expérience plus réduite que celle des autres participants et malgré son jeune âge (18 ans), Cordero Lopez apparait, à nos yeux, comme la potentiel épine de ce tournoi pour Petshi. Mis à part le  tournoi, le promoteur d’Aubervilliers a prévu de très belles choses pour le main event et le co-main event de la soirée. Dans l’avant dernier combat du show, le vétéran Karim Mammar (11-12-1 / MMA Geneva) affrontera l’excellent Abdourahmane Seye (7-3-0) du H Fight. Quant au combat principal, il mettra aux prises le sociétaire de la Old School Academy Michael Aljarouj (4-2-0), qui s’était incliné lors du 100% Fight 33 de janvier contre Mickael Kanguichiev, et le suisse Frederico Gutzwiller (3-4-0 / Igor Araujo MMA Team), qui sort de trois combats au M-1 Challenge et à l’ACB. Une carte de qualité, après un 100% 34 aux couleurs très locales (si on excepte la présence du brésilien De Azevedo), la trente cinquième édition seront donc très internationale !

#NewChampion

Yassin Hammachi de MMA4Fight

Leave a Comment

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>