SHC 12 – Fight Card : Six combats supplémentaires annoncés… Dont un title-shot !

Depuis notre article du 27 mars dernier sur les cinq premiers combats annoncés du SHC 12, l’organisation a continué à communiquer autour des futurs affiches de la carte, à raison d’une news par jour. Nous sommes donc aujourd’hui en mesure d’analyser une bonne partie de la future soirée, qui se déroulera dans la magnifique enceinte de l’Arena de Genève, puisque six combats supplémentaires sont désormais connus. Celui qui risque de faire le plus de bruit est certainement le combat pour le titre bantamweight entre le français Peter Ligier (9-2-1 / MMA Fusion) et le suisse Antony Riggio (5-5-0 / Tone-Up C&F Fight District). C’est donc le deuxième title-shot annoncé après celui des featherweight qui mettra au prise le belge Gaetano Pirello et le champion néerlandais de la division Joziro Boye. Après avoir mis la main sur le titre bantam’ de l’European BeatDown, Ligier se voit donc offrir l’opportunité de combattre pour une autre couronne prestigieuse. Pour cela il lui faudra s’imposer contre un Riggio certainement pas disposé à voir la ceinture quitter « ses » terres. Nommé dans la catégorie combattant de l’année lors des Awards du MMA francophone 2017 (et finalement classé quatrième), en cas de nouvelle victoire l’année 2018 pourrait être celle de la consécration pour le représentants du team/ de la méthode MMA Fusion !

Une carte toujours plus internationale

Avant cette affiche featherweight, le SHC avait annoncé cinq autres combats et la carte s’est un peu plus internationalisée. Au programme à SHC-12_Ribout-Gonzales_MMA4Fightnouveau des belges, des français et des suisses, mais aussi des brésiliens, une bolivienne et un azérie. Honneur aux dames, nous commencerons par l’affiche entre la française Morgane Ribout (2-0-0 / Yamabushi) et la bolivienne Noémi Gonzales (1-0-0 / Kataï). Après avoir superbement réussie sa reconversion dans le MMA en 2017 (deux victoires en deux combats), en remportant deux victoires au Liban, l’ancienne judokate de l’équipe de France attaque donc son année 2018 dans une des plus belles organisations européennes. Le MMA féminin aura donc le droit de citer au SHC et c’est une belle nouvelle ! Côté messieurs, les « petites caté’ » sont à l’honneur, puisque les quatre autres combats concernent des fighters dans les divisions Bantamweight (-61 kilos), featherweight (-66 kilos) et lightweight (-70 kilos). L’autre choc bantamweight, avant celui qui opposera les deux prétendants à la ceinture, sera aussi un choc entre un français, Georges Sasu (4-1-0 / Kongo Smashin Club), et un suisse, Chris Hadji (7-2-0 / Fight Move Academy). Pour Sasu, il s’agira de la première fois au SHC, mais même s’il a fait la moitié de ses apparitions pros sur les événements (pancrace) Atch Prod, le sociétaire du Kongo Smashin Club a déjà évolué à l’étranger (en Allemagne et en Chine). Pour Hadji, en revanche, il s’agira d’un acte 2 dans la cage du promoteur Raid Salah, lui qui s’était incliné lors de la dixième édition contre le factorien Samir Faiddine. Depuis, le suisse s’est bien relancé, puisqu’il reste sur trois victoires dans la cage, dont la dernière obtenue en mars, à Porto contre le local Marcondes SHC-12_Nahaye-Wiliam_MMA4FightBastos. Dans la catégorie du dessus, les featherweight, choc France – Brésil cette fois-ci. Après avoir décroché la ceinture de champion lightweight (par intérim) du 100% Fight en 2017, Alioune Nahaye (6-1-0 / Atch Academy & NSM Team) se voit récompenser en faisant son entrée dans le roster featherweight du SHC. Pour ses débuts dans cette catégorie, il affrontera donc un brésilien, le sociétaire du team Shinbudo Icon Geneva, Lucas Wiliam (3-1-0). Lors de son dernier combat il s’était imposé contre l’expérimenté Emerik Youmbi (6-9-0). Nahaye devra donc se méfier de cet adversaire dont on sait finalement peu de choses. Enfin, deux affiches lightweight ont été ajoutées à la carte : Mihai Poia Ama (0-0-0) Vs. Julio ‘Sertao’ Matos (3-0-0 / New Nation) et Imran Khadiev (5-1-0 / Team TerraNova) Vs. Ilkin Gasimov (4-1-1 / Team Ross Delariva). Particulièrement équilibré, cette deuxième affiche pourrait être l’un des combats de la soirée. Les deux hommes, qui incarnent véritablement le renouveau du MMA belge et français, ont des profils de finisseurs qui nous autorisent à rêver d’une très belle confrontation. Onze combats à date donc sur cette carte du SHC12… Restez connecté, la suite arrivera très rapidement !

 

La carte (à date) du SHC 12

Superfight féminin bantamweight – Morgane Ribout Vs. Noémi Gonzales (Bolivie)

Combat pour le titre bantamweight (-61kg) – Peter Ligier (France) Vs. Antony Riggio (Suisse)

Superfight bantamweight (-61kg) – Georges Sasu (France) Vs. Chris Hadji (Suisse)

Combat pour le titre featherweight (-66kg) – Joziro Boye (Hollande) Vs. Gaetano Pirrello (Belgique)

Superfight featherweight (-66kg) – Alioune Nahaye (France) Vs. Lucas Wiliam (Brésil)

Superfight lightweight (-70kg) – Faissal Harrar (Suisse) Vs. Nicolas Di Franco (Belgique)

Superfight lightweight (-70kg) – Anthony Muller (Suisse) Vs. Omar Camara (Suisse)

Superfight lightweight (-70kg) – Mihai Poia Ama (France) Vs. Julio ‘Sertao’ Matos (Brésil)

Superfight lightweight (-70kg) – Imran Khadiev (Belgique) Vs. Ilkin Gasimov (Azerbaïdjan – France)

Superfight welterweight (-77kg) – Charles Theyssier (France) Vs. Thibault Ropp (France)

Superfight middleweight (-84kg) – Alain Hermès (Suisse) Vs. Jérémie Fischer (Suisse)

 

 #LaCarteSeDévoile

Yassin Hammachi de MMA4Fight

Leave a Comment

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>