HIT FC 5 – Ziam Vs. Lloveras : Le lyonnais face au plus grand défi de sa jeune carrière !

Fares Ziam (7-2-0 / Team Ezbiri) s’apprête à livrer « le combat le plus important de sa carrière ». Ce n’est pas nous, journaliste de MMA4Fight qui livrons cette analyse, c’est le manager du combattant lyonnais, Giom Peltier, qui évoque la prochaine échéance de son protégé en ces termes. Il faut dire que le week-end prochain le jeune combattant du Team Ezbiri (malgré ses presque dix combats pros de MMA et sa ceinture ISKA en kick, Ziam n’affiche que vingt printemps au compteur) affrontera ce week-end (le samedi 10 mars) le lightweight espagnol Abner Lloveras (21-9-1 / Gracie Barcelona). Au départ, c’est au néerlandais Peter Buist que Fares Ziam devait disputer la ceinture lightweight de l’organisation suissesse, HIT FC. C’est finalement Lloveras qui sera face à lui dans la cage. A bientôt 36 ans, Lloveras est un combattant qui compte dans le paysage lightweight européen. Après dix ans à écumer le revêtement des cages de quelques-unes des plus grandes organisations européennes, il intégrait en juillet 2015 le casting du TUF 22 (la saison lors de laquelle Conor McGregor était coach du team Europe), puis le roster lightweight de l’UFC. Même s’il n’a combattu « qu’à une seule reprise » dans l’octogone, Lloveras a vu sa côte grimper en flèche. Depuis qu’il est sortie de la Big League, l’espagnol a été sollicité par de très belles organisations (Abu Dhabi Warriors et le SHC). Son dernier combat, c’est contre un autre français qu’il l’a livré. C’était en septembre dernier, contre Davy Gallon, sur la carte de l’Arnold Fighter, War of Titans. Le barcelonais s’était imposé par KO contre un Gallon qui restait pourtant sur une série de cinq combats sans défaite. La finition avant le terme du combat, une des grandes spécialités de Lloveras, qui s’impose dans près de 65% de ses combats par (T)KO ou soumission. Une caractéristique qu’il partage avec son futur adversaire français, puisque Fares, lui aussi, a ce profil de finisseur. En la matière, il fait même (beaucoup) plus fort que Lloveras, puisque le lyonnais s’est toujours imposé avant la limite dans ses combats de MMA. A quelques jours de ses 21 ans (il les fêtera le 21 mars), Fares pourrait s’offrir un cadeau de prestige. On ne fera pas l’erreur de lui souhaiter en avance…

#GrosDéfi

Yassin Hammachi de MMA4Fight

Leave a Comment

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>