100 Fight 33 – Trailer : le premier gros show de l’année c’est pour jeudi !

Jeudi soir (le 18 janvier) le 100% Fight lancera l’année fight 2018 du pancrace/ MMA francophone. Un rôle qui incombe souvent à l’organisation de Stéphane ‘Atch’ Chaufourier. Pour cette trente troisième mouture (et pour souhaiter une belle année à son fidèle public) le promoteur d’Aubervilliers a mis les petits plats dans les grands. Il retrouve tout d’abord une salle qu’il adore (et qui l’adore), la Halle Georges Carpentier dans le treizième arrondissement de Paris. Une enceinte de plus de 4000 places. Pour la garnir Atch et son équipe ont donc travaillé sur le deuxième étage de leur fusée, la carte. Une carte montée pour être à la hauteur de cet écrin portant le nom du premier français de l’histoire à avoir été sacré champion du monde de boxe.

Deux combats pour des ceintures prévus (initialement)

Un fighter brésilien a fait particulièrement parler de lui en France en 2017. Cet homme c’est Léandro Bispo (8-6-0 / TFT MMA). Non content d’avoir pris la ceinture middleweight 100% Fight en mars, il s’emparait ensuite du titre de la catégorie au GFA. Le pancrace réussi visiblement au brésilien, mais Cheick Koné (17-8-0 / La Smala) ne l’entendait pas de cette oreille. Battu (à la décision partagée), après un 100-Fight-33_Aounallah-Lama_MMA4Fightcombat âprement disputé, ‘l’Animal’ de Sevran voyait dans ce combat une occasion de prendre sa revanche contre ‘Bicudo’. Mais Bispo s’étant blessé il y a dix jours, le brésilien a finalement été contraint au forfait. C’est donc dans la quête du remplacant en short notice que se sont lancés Atch et ses équipes. A quelques jours du show, le staff du 100% Fight n’a visiblement pas encore trouvé la « perle rare », puisqu’aucune annonce n’a été effectuée. Mais puisque le champion est finalement forfait, l’organisation devra choisir entre un superfight ou un combat pour une ceinture par intérim. La deuxième ceinture en jeu sera celle des light heavyweight (intérimaire) et il s’agira d’un combat 100% français. En l’occurrence, un combat entre un représentant du MMA hexagonal, Prince Aounallah (13-7-0 / FFA), et un des DOM-TOM, Nahel Lama (4-1-0 / Combattants guyanais). Malgré cinq combats pros, il s’agira des débuts sur le territoire français, puisqu’il a jusqu’à présent effectué toutes ses apparitions professionnelles en MMA au Brésil (un pays tout proche de sa Guyane natale). Pour ce combat, il s’est attaché les services d’un coach de renom, puisque Matthias Riccio l’a rejoint sur place pour peaufiner sa prépa durant trois semaines. Pour Son adversaire, les événements Atch Prod n’ont plus aucun secret en revanche. Et pour cause, malgré des apparitions sur de grands événements européens, Prince compte dix apparitions sur les Contenders, 100% Fight et autres Fight Select. Le vainqueur de ce combat remportera selon toute logique son ticket pour un affrontement avec Bakary El Anwar, le champion régulier de la catégorie.

Deux tournois au programme

La soirée permettra aussi de désigner deux autres nouveaux champions. Chez les flyweight (combattants de moins de 57 kilos), il s’agira 100-Fight-33_Tournoi-57_MMA4Fightd’une première dans l’histoire du 100% Fight. Pour sacrer le premier champion flyweight de l’histoire de son organisation, Atch s’en est remis à une formule qu’il affectionne particulièrement, le tournoi. Quatre combattants seront donc mobilisés pour ce tournoi en deux tours (demi-finale et finale) : Michael Aljarouj (4-1-0 / Old School Academy), le Champion des Contenders 35, Sami Yahia (5-3-0 / Evolution Pancrace), le Champion du Contenders 34, Zoubair Bouarsa et Mickael Kanguichiev (7-5-0 / EBA MMA). Dans ce tournoi, difficile de désigner un favori tant les palmarès des quatre fighters semblent proches. Chez les featherweight, le successeur de Salahdine Parnasse sera aussi désigner grâce à un tournoi réunissant quatre combattants : Sofian Bougamoun (5-3-0 / Natural Bron Fighter), William Gomis Mendy (2-2-0 / Snake Team) et Cosmin Tutu (10-6-0 / FFA), Champion des Contenders 30, qui apparait comme le favori de ce tournoi, au vu de son expérience. Le quatrième homme de ce tournoi devait être Emerik Youmbi (6-9-0 / Nova Uniao Renens), dont la rivalité avec Samba Coulibaly avait animé l’exercice 2015-2016 du 100% Fight, mais le suisse s’est blessé lors d’un accident de voiture au début du mois. L’organisation est donc allé chercher le brésilien Guilherme « Warrior » Cadena (8-9-0/ Peposo Team) pour le remplacer. Nous savons peu de choses au sujet de ce combattant passé par les circuits brésiliens et européens, si ce n’est qu’il affectionne particulièrement l’art de la soumission. Enfin pour clôturer la carte, Atch a aussi préparé quatre superfight pour le public parisien :

  • -93kg – Yann Kouadja Vs. Alexis Maillols
  • -77Kg – Walid Laïdi Vs. Sofiane Aissaoui
  • -84kg- Jonathan Bosuku Vs. Abdoulaye Seye
  • -66kg- Medhi KHIREDDINE Vs. Damien Peltier

Une carte qui devrait vous convaincre de sécher l’entrainement jeudi soir 😉 Des places sont encore disponibles : http://bit.ly/2D7Fk1f

#PremièreDeLannée

Yassin Hammachi de MMA4Fight

Leave a Comment

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>