UFC 214 – Oezdemir Vs. Manuwa : 42 secondes pour un KO… le suisse a vraiment ‘No time’

La francophonie ne s’est jamais aussi bien porté à l’UFC. Pendant longtemps le porte étendard du MMA qui parle la langue de Molière était québécois (Georges Saint-Pierre, pour ceux qui n’auraient pas compris 😉 ), quelques fighters français (dont Cheick Kongo et Francis Carmont) complétait le casting. Mais en 2017 la donne a changé. Avec Tarec Safiedine, la Belgique a vu son premier représentant intégrer la ‘Big League’. L’avènement de Francis Ngannou, le camér’ de la MMA Factory, a permis à la France de rêver à son premier titre dans l’organisation. Et ce doux rêve est en train de prendre forme également en Suisse, grâce à Volkan Oezdemir (15-1-0). Ce qu’est en train de réaliser ‘Cousin’, qu’il convient désormais d’appeler ‘No time’, est tout bonnement impressionnant. Car oui, le bonhomme n’a pas le time ! Ngannou aura eu besoin de cinq combats pour obtenir ce qui ressemble à une demi-finale mondiale contre Junior Dos Santos. Avec sa victoire expéditive obtenue hier contre Jimi Manuwa (17-3-0 / Keddles Gym & Nova Forca Brazilian Jiu-Jitsu)., le poids lourd léger helvète pourrait avoir été encore plus rapide en besogne. Sa victoire initiale contre Ovince St Preux l’avait immédiatement propulsé dans le top 5 de sa division, son second succès expéditif contre Micha Cicunov avait conforté le public sur sa capacité à confirmer. La victoire de samedi sur la carte de l’UFC 214, contre Manuwa, le place dans la catégorie des hommes qui peuvent prétendre immédiatement à une chance de titre contre Jon Jones. De notre point de vue, la marche serait un peu haute et Volkan aurait tout intérêt à faire un dernier combat à même de le mener sereinement vers cette échéance. Le classement light-heavyweight officiel de l’UFC n’a pas encore été mis à jour, mais il devrait rentrer dans le top 3, en lieu et place de Jimi Manuwa. L’homme qui le précèdera alors, sera Alexander Gustafsson. Nous ne serions pas contre une demi-finale qui désignerait le numéro uno continental de la caté’ et le futur challenger de ‘Bones’. Pour Manuwa Volkan avait prévenu avant son combat de l’UFC 214 : « Ils disent que c’est trop tôt… Je dis que c’est trop facile ! ». Ne faites pas la même erreur pour le prochain, le mec n’a VRAIMENT pas le time !

#NoTime

Yassin Hammachi de MMA4Fight

Leave a Comment

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>