FEN 18 – Imavov Vs Lebkowski : Titleshot pour le factorien !

La Pologne a toujours été une destination appréciée par les combattants français. Le pays compte en effet pléthore d’organisations, dont la très médiatique KSW, qui proposent de belles opportunités de fight pour des tricolores à la recherche de combats de « vrai » MMA. Le FEN (pour Fight Exclusive Night) fait partie, avec le PLMMA ou le KSW, des promotions qui compte dans le pays. Comme beaucoup d’organisation sur le continent européen, le FEN a déjà fait appel à des combattants français pour donner une touche internationale à ses cartes. Davy Gallon et Vincent Del Guerra y avaient fait des passages remarqués. Depuis le mois de mars, le nouveau « frenchy » du FEN se nomme Dagir Imavov (10-2-1 / MMA Factory). Il s’y est produit une première fois sur le seizième événement de l’organisation. Ce soir-là, il parvenait à faire chuter sur TKO un Bartlomiej Kopera (8-3-0), un combattant qui restait pourtant sur une impressionnante série de six victoires. Une victoire bienvenue, puisqu’elle aura convaincue les promoteurs polonais de donner à Dagir un titleshot dans la catégorie featherweight. Le 12 aout prochain, il sera donc à Koszalin (une ville du nord-ouest de la Pologne) pour affronter l’expérimenté Kamil Lebkowski (16-5-0/ Dziki Wschod Biala Podlaska). Si l’on excepte deux sorties en Angleterre et au Japon, Lebkowski a fait l’intégralité de sa carrière sur le sol polonais. Cela ne l’a pas empêché d’affronter quelques solides combattants venus des quatre coins de la planète MMA, à l’image du lituanien Saulius Bucius, de l’anglais Ashleigh Grimshaw, du japonais Yoshihiro Koyama ou du brésilien Gabriel Silva. Malgré une expérience moindre en MMA, Dagir ne partira pas forcément dans la position de l’underdog. Il travaille très dur avec son équipe de la MMA Factory et a déjà affronté des adversaires aussi capés que son futur adversaire. Cette ceinture serait un formidable accélérateur pour sa carrière. Car nous ne ferons pas l’erreur de sous estimer la portée que peut avoir un titre dans une organisation polonaise. Après tout, c’est en enchaînant les victoires dans le pays que Mickael Lebout avait validé son ticket pour l’UFC. On ne peut que souhaiter le même genre de trajectoire à Dagir Imavov !

#Titleshot

Yassin Hammachi de MMA4Fight

Leave a Comment

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>