Ringstar ‘The roar of Singapore 2′ – Vidéo Lapilus Vs. Andriyanto : débuts en boxe anglaise réussis pour ‘Double Impact’

Samedi soir Taylor Lapilus a écrit une nouvelle page de sa vie de fighter. Pour être exact, il a troqué ses habits de fighter, pour revêtir ceux du boxeur. Après un passage remarqué à l’UFC (trois victoires engrangées, pour seulement une petite défaite encaissée), le cadet des ‘Lapilus Brothers’ était, en effet, le soir du 27 mai à Singapour, pour livrer son premier combat pro en anglaise. Un défi osé pour un Taylor Lapilus qui avait consacré les six dernières années de sa vie de sportif de haut niveau à la pratique du MMA. Et comme le jeune homme de 25 ans ne fait jamais les choses à moitié, c’est contre un adversaire chevronné qu’il se testait dans le noble art. Il avait, en effet, accepté de se mesurer au vétéran des rings, Heri Andriyanto (22-25-2). Pour préparer cette première sur un ring, Taylor avait fait les choses bien. Evidemment c’est chez lui, à la MMA Factory qu’il avait établi son camp de base, mais il a aussi pu compter sur l’expertise de John Dovi, l’entraineur de l’équipe de France de boxe olympique à l’INSEP. Fort de cette prépa’ quatre étoiles, à laquelle s’est adjoint ses préparateurs physique et mental (Alexandre Chabord Di Fiore & Benjamin Baroukh-Ebstein), Taylor a réussi ses débuts sur le ring. Dès le premier round il a pris le centre du ring (qu’il n’a jamais concédé à son adversaire tout au long des quatre rounds de combat) et a pris confiance en sa boxe au fil des rounds. Joseph Duffy avait mis sa carrière de fighter MMA entre parenthèses et cela lui avait plutôt réussi, espérons que Taylor connaisse la même réussite !

#NouvelleAventure

Yassin Hammachi de MMA4Fight

Leave a Comment

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>