Octogone – France Vs Russie, analyse du tournoi : le premier événement aura lieu le 13 mai prochain

Pour les amateurs de kick « La Nuit des champions » est une institution, un immanquable du calendrier fight du sud de la France (et même de l’hexagone). L’organisation créée par Erick Roméas en est bientôt à sa vingt-cinquième édition et jamais le public n’a lâché le promoteur sudiste. Mais depuis un moment Romeas éprouvait l’envie de se frotter à cette discipline qui n’a de cesse de prendre de la place dans le paysage fight français, le MMA (enfin, le pancrace… vous m’avez compris 😉 ). C’est donc naturellement qu’il a annoncé fin février qu’il se lançait dans cette nouvelle aventure. Son nouveau concept se nomme Octogone, mais contrairement à ce qu’indique ce nom, le pancrace ne sera pas la seule pratique à l’honneur, puisque le kick aura aussi un rôle à jouer dans la soirée (on ne perd pas ses – bonnes – habitudes d’un claquement de doigt 😉 ). Logiquement, la nouvelle organisation a été pioché dans le vivier local pour monter sa carte, mais pas seulement… Des parisiens seront également présents et c’est une équipe russe qui tentera de faire chuter nos français. Honneur aux dames, nous commencerons par le combat qui opposera l’une des meilleures combattantes tricolore, Isabelle Paré (5-1-1 / La Bonne Ecole), à la russe Karina Vasilenko (1-2-0 / Sobol). Rompue aux joies du ring et de la cage, que ce soit en boxe ou en MMA, la marseillaise aura à cœur de briller devant un public qui sera tout acquis à sa cause. Moktar Benkaci sera dans le même cas de figure. Le bantamweight marseillais n’a pas combattu (en pancrace) devant son public depuis avril 2014 et le PFC 6 de la famille Biamonti (qu’on espère toujours voir revenir… 😉 ). Durant trois années ‘Le Kabyle’ s’est produit dans les plus grosses organisations européennes (une fois au Cage Warriors et à quatre reprises au M-1 Challenge), mais il a aussi combattu en pied poing. Pour ses retrouvailles avec son public il tentera de se défaire de Shamil Rasilov.

Deux parisiens et un marseillais pour compléter le casting du team France

Chez les lightweight, c’est un parisien et ex combattant de l’UFC, Mickael Lebout (15-7-1-1 / MMA Factory), qui représentera la France dans sa confrontation avec Rashad Muradov (3-2-0). Le russe affiche un palmarès moindre en MMA certes, mais les chiffres sont trompeurs, car c’est un samboïste chevronné que s’apprête à affronter ‘Ragnar’. En 2015 il allait par exemple chercher la médaille d’argent aux championnats du monde de PFC-5_Kheder-VS-Del-Guerra-2_MMA4Fightla discipline. La méfiance sera donc de mise contre cet adversaire. Pour le combat dans la caté’ du dessus, les welter, il est d’ores et déjà acquis que le Palais des Sports rentre en fusion. Car c’est l’enfant du pays, un des combattants chouchous du public sudiste, Vincent Del Guerra (24-18-0 / MK Legion), qui sera sur le ring pour représenter le team France. Peu de choses à vous livrer sur son adversaire, Artem Nemakhov. Le gala du 13 mai sera donc l’occasion de le découvrir. Enfin, chez les light-heavyweight, la connexion Paris-Marseille a été de nouveau activée. C’est le sociétaire du team Kongo Smashin Club, Bakary El Anwar  (5-5-0-1) qui a été mobilisé. Le russe Alexey Sidorenko (4-2-0) descendra de catégorie pour affronter le français. Après sa déconvenue lors de l’ICE FC 18 contre Andrew Clamp (le français l’avait mis (T)KO, avant que Clamp ne le soumette alors que l’arbitre avait préalablement arrêté le combat), Bakary a faim de fight. Et ce n’est pas le fait que le résultat ait été requalifié en ‘no contest’ qui aura éteint la flamme de la vendetta chez El Anwar. Une envie de combat et de victoire animera à n’en pas douter tous les fighters présents sur lors de ce superbe événement signé Romeas… Cette semaine l’organisateur a dévoilé le reste de la carte, nous ne manquerons pas de vous la présenter 😉

#RetourDuPancraceMarseillais

Yassin Hammachi de MMA4Fight

Leave a Comment

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>