Bellator 172 – Fedor Vs Mitrione : le ‘Dernier Empereur’ signe avec l’organisation ricaine pour un dernier tour d’honneur ?

Si l’on s’en tient au bilan comptable, Fedor (34-6-0-1 / Red Devil) est intraitable depuis cinq ans. Entre novembre 2011 et fin 2016 le ‘Dernier Empereur’ s’est arrogé cinq succès. Durant ce laps de temps, il s’est aussi accordé du temps pour lui, puisqu’il avait annoncé sa retraite en 2012, avant de revenir aux affaires en 2015. Cinq victoires en autant de combats, il est vrai qu’il est difficile de faire mieux… au niveau comptable. Car au niveau qualitatif, il est légitime d’affirmer que ce n’est pas le Fedor incisif de la grande époque du Pride qui a livré ces batailles. Contre Jeff Monson c’est un Fedor petit bras qui avait été cherché la victoire à la décision. Contre Satoshi Ishii, Jaideep Singh et Pedro Rizzo le russe s’imposait par KO, mais jamais en parvenant à convaincre sur un retour à sa forme d’antan. Mais la performance la moins emballante que la légende ait livré, est la dernière en date. Le 17 juin dernier, il affrontait le vétéran brésilien de l’UFC (11 combats livrés dans l’octogone), Fabio Maldonado (22-11-0 / American Top Team) en main-event de l’EFN 50. Malgré une domination (très) discutable, les officiels de l’organisation russe lui donnaient la victoire à la décision (partagée). Pour son prochain combat, Emelianenko va devoir sortir de sa « zone de confort ». Fini la Russie, (re)bonjour les Etats-Unis. Au pays de l’Oncle Sam, il bénéficiera moins de la mansuétude des arbitres et une victoire ne sera validée que si elle ne souffre d’aucune contestation possible. Pourtant, en s’engageant avec le Bellator, il arrive en terrain ami. Scott Coker, le Boss de l’organisation, l’a toujours adoré et en avait fait l’une des têtes d’affiche du StrikeForce, promotion qu’il dirigea jusqu’en janvier 2013. Coker rapatrie donc un de ses combattants « chouchous » au Bellator, mais n’est pourtant pas disposé à lui faire de cadeaux. Pour son premier combat dans la cage américaine, il lui oppose l’un des meilleurs combattants du roster poids lourds de l’organisation, Matt Mitrione (11-5-0 / BlackZilians – vétéran de l’UFC). Et puisque le « cainri » reste sur deux victoires par KO, Fedor devra vraiment être à son top s’il veut prolonger sa série d’invincibilité.
#RetourAuxUS
Yassin Hammachi de MMA4Fight

Leave a Comment

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>