Cage Warriors 78 – Résultats : dur bilan pour les français :(

Depuis la création de MMA4Fight en 2011, nous avons l’occasion d’ effectuer de nombreux « débriefing du week-end des combattants français » partis
exercer leur passion du fight aux quatre coins du monde. C’est un exercice auquel nous sommes rompus. Lorsque tout se passe comme dans un rêve, nos représentants font carton plein et c’est alors très facile pour nous de traiter l’info. Parfois le bilan est plus contrasté, des victoires engrangées, mais aussi des défaites concédées… Nous dirons que cela fait partie du jeu. En de rares occasions, le bilan comptable peut parfois être « catastrophique ». C’est malheureusement ce type de constat que nous devons tirer de la soirée française lors du Cage Warriors 78. Quatre de nos compatriotes – Johnny Frachey, Mickael Lebout, Jason Ponet & Alexandre Roumette -avaient fait le déplacement direction Liverpool pour prendre part au show, qui se tenait dans l’enceinte de l’Echo Arena. Et, vous l’aurez compris,  aucun de nos représentants n’est malheureusement parvenu à s’imposer :(

2 KO’s dur à encaisser

Le premier à entrer dans la cage était Alexandre Roumette (4-7-0), sociétaire des team MK Légion & VXS,  pour y affronter Dylan McLoughlin (3-0-cwfc-78_frachey-pimblett_dolly-clew0 / Next Generation UK). Un combat que le sudiste avait accepté de prendre à trois jours du show. Difficile, malgré l’envie de briller pour ses débuts dans la plus belle organisation du continent, d’aller chercher la victoire sans avoir effectué une prépa’ spécifique et complète. C’est donc, malheureusement, par KO que Roumette s’inclinait en toute fin de premier round. C’est également par (T)KO que Johnny Frachey (18-11-0 / Atch Academy) s’est incliné contre le partenaire d’entrainement de McLoughlin, le « surdoué » Paddy Pimblett  (12-1-0/ Next Generation UK). Et même si cela nous attriste de l’écrire, il faut reconnaître que le combo coup de genoux sauté, direct du bras arrière et ground and pound, distillé par ‘The Baddy’, était particulièrement impressionnant. En s’imposant contre le vétéran français Pimblett prolonge son impressionnante série de victoires (huit désormais), dont quatre contre des français, mais il s’arroge également la ceinture featherweight du Cage Warriors. A 21 ans, ce n’est pas rien et comme Tom Duquesnoy, un autre « surdoué » de la chose MMA, l’avenir de Pimblett semble se dessiner nul part ailleurs qu’à l’UFC.

Un début de polémique ?

C’est effectivement ce qui est née directement après la défaite de Jason Ponet (16-10-1-1 / MMA Factory) contre Chris Fishgold (15-1-1 / Next Generation UK). Fishgold remettait sa ceinture des welter en jeu dans ce combat. Alors que l’anglais tenait « en respect » le ‘Ti Mal’ de la MMA cwfc-78_ponet-jason-arbitre_dolly-clewFactory dans une guillotine bien engagée. L’arbitre arrêtait le combat estimant que Ponet avait « tapé » pour signifier sa reddition. Mais dès que Fishgold relâchait la prise, le français se précipitait vers l’arbitre pour expliquer qu’il ne l’avait pas fait. Ponet a accepté de revenir sur cette fin de combat litigieuse, en exclusivité pour MMA4Fight : « Avec le recul, en me mettant à la place de l’arbitre je comprends sa décision. Il m’a vu rester longtemps dans l’étranglement et a jugé certainement la situation dangereuse (que je tombais dans les pommes ou autres spasmes…) connaissant les points forts de mon adversaire. Une fois le combat arrêté, difficile de revenir en arrière. Je trouve ça toutefois regrettable d’avoir arrêter le combat si vite étant donné l’enjeux… ». Le seul français de la soirée à ne pas s’être incliné avant la limite aura donc été Mickael Lebout (14-7-1-1). Contre l’anglais Tim Wilde (9-2-0 / UTC Cannock) ‘Ragnar aura livré une vraie guerre, mais aura semblé manquer de jus. Après s’être arrogé le gain du premier round, il baissait en régime, ce qui permettait à son adversaire de prendre les deuxième et troisième reprises. Pour Mickael la sortie de l’UFC s’avère compliquée – deuxième défaite depuis sa sortie du roster de l’organisation -. On lui souhaite de vite retrouver le chemin de la victoire, un vœux pieux que nous faisons pour les quatre français présents sur la carte du Cage Warriors 78 !

#RudeBilan

Yassin Hammachi de MMA4Fight

All photos copyright Cage Warriors/ Dolly Clew www.dollyclew.com

Leave a Comment

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>