Cage Warriors 77 – Résultats : retour sur la soirée des 4 français

Initialement ce sont trois français (Boubacar Baldé, Christopher Jacquelin et Teddy Violet) qui devaient être présent sur la carte de la carte du Cage Warriors 77, qui se tenait hier dans l’enceinte du Centre Camden de Londres. Mais avec l’ajout en dernière minute de Konmon Deh (6-3-0 / MMA Factory) sur la carte a porté le nombre français à quatre. Et c’est finalement du « short notice guy » qu’est venu la seule victoire française de la soirée. En disposant d’Aiden Lee (6-2-0 record pro et semi-pro / Fearless MMA) à la décision unanime, Deh s’offre une victoire pour sa première au CWFC, la troisième en 2016. Il est d’ailleurs le français qui affiche le meilleur démarrage cette année. Le 24 septembre prochain il tentera de confirmer cette belle tendance contre Rikki Fortuna (4-2-1 / Newport MMA) sur la carte du Budo 16. Ses deux compères de la MMA Factory n’ont pas connu la même réussite. Boubacar Baldé savait que la tâche serait contre la machine à KO Darren Stawart (7-0-0 / The MMA Clinic). Contre ‘BlackOut’, l’anglais a récidivé et validée une victoire par TKO. Baldé est revenu sur cette défaite contre le ‘dentiste’ en ces termes : « Je suis venu, j’ai combattu, j’ai perdu ! Mais un lion ne meurt jamais… Alors je me repose et je retourne faire ce que j aime le plus au monde, la « bagarration », lol ! Je ne perds jamais, soit je gagne, soit j’apprends !« .

La ceinture middleweight reste au Royaume-Uni 

Teddy Violet (10-3-0) s’est lui aussi incliné, mais il est passé tout prêt de la victoire, puisqu’il a infligé deux konck down à Paddy Pimblett (11-1-0 / Cage-Warriors-77_MMA-FactoryNext generation UK), son adversaire du soir. Mais Pimblett ne réussi décidément pas aux français, puisque c’est une nouvelle fois sur un étranglement arrière qu’il a finalisé le combat (la technique qu’il avait déjà utilisé contre Miguel Haro et Kevin Petshi). Enfin, le main event ne concernait pas un athlète de la MMA Factory, mais du Boxing Squad de Nice. Christopher Jacquelin (8-3-0) affrontait le gallois Jack Marshman pour la ceinture middleweight (catégories des combattants de moins de 84 kilos) du Cage Warriors. Après avoir réalisé l’exploit en septembre dernier contre Chris Fields au BAMMA, le fighter soldat voulait confirmer Marshman. Malheureusement pour ‘T-Choke’, c’est le gallois qui est reparti en champion de la cage. C’est par KO qu’il a validé sa victoire. Malgré tout, Jacquelin s’est voulu rassurant auprès de ses supporters : « Tout va bien, quelques bleus mais rien de grave . Merci pour votre soutien. Ce soir, j’ai trouvé plus fort que moi. Déçu je vous l’avoue, le temps effacera cela…« . Un enseignement qui pourrait inspirer les autres vaincus français de la soirée…

#bilanContrasté

Yassin Hammachi de MMA4Fight

 

 

Leave a Comment

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>