WCA Fight Night 2 – Gueye Vs Shamaev : première victoire sous la bannière de la MMA Factory pour ‘Mamadur’

Mamadou Gueye (8-3-0 / MMA Factory) le dit lui même, son combat contre le polonais Arbi Shamaev (8-3-0-1) a été très peu médiatisé pour une raison toute bête, le jeune combattant originaire du « ch’nord »  avait très peu communiqué à ce sujet auprès des médias spécialisés. Une discrétion volontaire, après une année d’absence le jeune fighter ne souhaitait pas se « coller » une pression inconsidérée. Cette stratégie s’est finalement avérée payante, puisqu’il s’est imposé, hier, à la décision unanime lors du main event du WCA Fight Night 2 (un show sur lequel il avait été matché par l’équipe de Fightway Management). Un an après ses défaites contre Mike Grundy au BAMMA 18 et Khusein Askhabov sur le WFCA 3 Grozny Battle, Gueye se relance de la meilleure des manières. Dans cet intervalle il n’a pas combattu, mais n’a pas ménagé ses efforts pour autant. Installé à Paris depuis fin 2015, le combattant formé au sein du Team Tourcoing a beaucoup travaillé avec son nouveau team, la MMA Factory. Un staff qu’il a longuement remercié après la victoire : « , je remercie mon head coach Fernand-lopez Owonyebe « le king » !!! Je remercie mon coach Benjamin Sarfati, futur Greg Jackson français. Enfin, gros big up à mon préparateur physique Nicolas Ott« . Contre un Shamaev qui, il faut le souligner évolue parfois chez les welter (deux divisions au dessus de la caté’ naturelle de Gueye), le français a su faire parler sa technique et sa puissance et ce n’est pas rien. Avec ce succès (qu’il a célébré à la manière d’un Cheick Koné), il ouvre de la plus belle manière qui soit son année 2016 fight, on espère donc le revooir très prochainement sur le ring ou dans la cage…

#RetouràlaVictoire

Yassin Hammachi de MMA4Fight

Leave a Comment

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>