WSOF – signatures MMA Factory : Domergue, Ishaev, Quero et Violet en Chine & au Japon pour leur première échéance aux World Series

Cela n’a échappé à personne, en trois ans d’existence la MMA Factory est devenu une place forte du MMA européen, au même titre le All Star Training, les London Shootfighters ou le SBG Ireland. Le team entraîné par Fernand Lopez était parvenu à placer des combattants dans toutes les grosses organisations mondiales grâce au travail des managers (SukerPunch Entertainment, Phing Hung de Fightstars, Razi Demni et Vladimir Teslya) qui l’aide au quotidien à placer ses fighters aux quatre coins du globe. On a ainsi vu des « factoriens » à l’UFC, au Bellator, au One FC, au Cage Warriors, au SHC, à l’Abu Dhabi Warriors… Et on en passe volontairement, car la liste est (très) longue. Mais en réalité, il manquait une grosse organisation à cette liste prestigieuse. Jamais la structure présidée par Kamel n’était parvenu à placer un combattant sur une carte siglée WSOF. Autant dire que ce vide est désormais plus que comblé.

Quatre combattants de la MMA Factory signent aux WSOF Global Championship

Cela a commencé avec l’annonce de la signature d’Arnold Quero (9-4-0-1). C’est le vice Président des World Series of Fighting , Jason Lily, qui s’était
chargé de l’officialisation du contrat scellé :  « C’est un honneur de compter Silverback Quero parmi nous ». Mais cette belle annonce en cachait en Michihiro-Omigawa_UFC_MMA4Fightréalité une autre ! Puisque la MMA Factory a en fait réussi à placer quatres athlètes sur deux fightcards du WSOF de ce début d’année 2016. Valérie Domergue (1-0-0), Valid Ishaev (6-2-0), Teddy Violet (10-1-0) et Arnold Quero s’apprêtent donc à découvrir la cage de l’organisation dirigée par Ray Sefo. Domergue et Ishaev seront en Chine le 27 janvier pour le premier événement WSOF en terre du milieu. La ladie sera opposé à une combattante américaine installée en Chine, Jennifer Leigh Norris (1-0-0). Le nom de l’adversaire d’Isahev n’a pas encore été révélé en revanche. Quant à Quero et Violet, ils seront au Japon le 7 février pour y affronter Taichi Nakajima (10-5-1) et Michihiro Omigawa (16-14-1, vétéran de l’UFC , du Pride, du Cage Rage et du Dream). Pour Violet Omigawa est certainement le plus gros défi de sa jeune carrière. Car s’il a déjà affronté des adversaires chevronnés (Moktar Benkaci, Saulius Bucius, Tom Duquesnoy, Araik Margarian, Tommy McCafferty…), jamais il n’a été opposé à un adversaire aussi expérimenté que le japonais (Omigawa a croisés quelques grands noms du circuit comme Iuri Alcantara, Chad Mendes, Chan Sung Jung ou Thiago Tavares). Si l’adversaire de Quero n’affiche pas les mêmes références, il n’en demeure pas moins potentiellement dangereux. Devant son public Nakajima aura, en effet, à cœur de ne pas s’incliner contre le « Furansugo » (français en japonais). Deux voyages périlleux donc pour nos représentants. Mais en cas de victoires, ils s’ouvriraient de belles perspectives dans l’une des plus grandes organisations mondiales.

#quatred1coup

Yassin Hammachi de MMA4Fight

Leave a Comment

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>