UFC Fight Night 78 – Lapilus VS Perez : une défaite qui n’en est pas une ?

La rédaction de MMA4Fight va certainement être taxée d’excès de chauvinisme, mais nous l’assumerons sans peine. Evidemment, « LE site du MMA francophone » ne peut que souhaiter la victoire d’un français à l’étranger. D’autant plus quand ce dernier combat sur une carte de l’UFC. Mais dans le cas présent, c’est avec toute la volonté d’objectivité du monde que nous affirmons que Taylor Lapilus (10-2-0) aurait dû remporter son combat de samedi contre Erik Perez (15-6-0) (combat finalement remporté par Perez à la décision). Les trois juges assis autour de l’octogone ont tous scoré le combat ’29-28′. Le français aurait donc remporté un round et se serait incliné dans les deux autres. Une pointage que nous réfutons.
Un Taylor de plus en plus à son aise dans l’octogone
C’est ce qu’a laissé entrevoir le combat de samedi. Après trois apparitions à l’UFC, Lapilus semble mieux maîtriser cet environnement. On l’a ainsi vu plus « joueur » à la pesée quand son adversaire s’est pointé grimé en luchador et plus entreprenant dans l’octogone. Mais revenons à ce qui nous intéresse, le pointage des trois juges. La partie la plus simple à juger, tout d’abord, les premiers et dernier round. Pour ceux là, pas de débats possibles. Lapilus a remporté le premier, Perez le troisième. C’est donc sur le deuxième que la victoire s’est jouée et qu’il y a débat. Les juges ont donné le round au mexicain, parce que ce dernier aura eu une position favorable au sol dans les 90 dernières secondes. Durant ce laps de temps il exerçait un domination plutôt stérile en ground and pound. Mais dans leur analyse globale, les juges ont vraisemblablement oublié les trois premières minutes de la reprise. Des minutes durant lesquelles Lapilus avait dominé en stand-up, infligé un knock down à son adversaire, suivi au sol sur une tentative de guillotine, puis sur une kimura. Visiblement pas assez pour les juges…
Et maintenant… C’est quoi la suite ?
Cette victoire de Taylor Lapilus, la France du MMA l’attendait, car nous avions tous conscience qu’elle pouvait changer la suite des événements. Une victoire contre un sociétaire du Team Jackson Wink MMA, auteur de six apparitions dans l’octogone aurait été une sacré perf’. Mais avoir fait douter les juges quand au résultat en est une aussi ! Lapilus a prouvé au staff de l’UFC qu’il pouvait lui opposer des adversaires costauds et plus expérimenté. Mais avant de revenir dans la cage, le jeune sociétaire du MMA Factory devra vraisemblablement passer par la case soin. Car Francis Ngannou a révélé, après le combat, que son partenaire d’entraînement avait effectué cette sortie alors qu’il était blessé : « Très content de la prestation de Taylor Lapilus, qui, malgré une grosse blessure à l’épaule, a mené son combat du main de maître. Même si la victoire n’a pas été au bout, il a donné plus que m’emporte qui dans de pareilles conditions ». Soucieux qu’on ne pense pas qu’il se cherche des excuses, Lapilus est revenu très rapidement sur ce point : « Pas de blessures graves, mis à part une entorse de la cheville survenue à la toute fin du premier round et une épaule endommagée« . Il en a aussi profiter pour remercier les fans pour leur soutien et expliquer son « adversaire avait été meilleur« . Sur ce point là nous ne sommes pas d’accord. Mais ça vous l’aviez compris 😉
#1ereDéfaite
Yassin Hammachi de MMA4Fight

Leave a Comment

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>