WWFC Cage Encounter 4 – Résultats complets : Décryptage & analyse de cette soirée historique de MMA à Paris !

HISTOOOORIQUE !!! Les quelques 1600 personnes présentent dans l’enceinte du Cirque d’Hiver Bouglione de Paris hier ont vécu un véritable petit moment d’histoire. L’équipe de MMA4Fight y était pour un live report et c’est justement cette phrase (« j’y était ») que les spectateurs privilégiés vont prononcer pendant un (long) moment. Rappel des faits, nous arrivons dans cette salle mythique et première surprise… la présence de la cage ! L’info n’avait pas filtrée de manière officielle. Voilà qui annonce une soirée sans commune mesure. Et la pression monte encore d’un cran quand… Le bruit se propage comme une traînée de poudre que les frappes au sol seront également autorisées. On y est, du VRAI MMA !!! Certains combattants, à l’image de Samir Faiddine, nous affirment l’avoir, eux aussi, appris à la dernière minute. Le premier round du combat entre Haroun Soumare et Christophe Décorde ne nous permets pas de suite de réaliser. Vieux « réflexes » venus du pancrace ? Les deux hommes ne font en tout cas pas appel au ground and pound lors de la première reprise. Alors quand dans le deuxième round Soumaré place une première salve de frappes au sol, la salle s’emballe. Ambiance : « on y est, c’est officiel, il n’y a plus de doute ! ». Après le combat, nous interviewons le vainqueur du combat, Soumaré, qui restera dans l’histoire avec son adversaire comme le premier vainqueur d’un combat de MMA sur le sol français !

La deuxième combat, entre le réunionnais Anthony Grondin (5-0-0) et Boubacar Niakaté (7-4-0)  sera un révélateur de la volonté de l’organisation WWFC-Cage-Encounter-4_interview-Faiddine_MMA4Fightet des arbitres de ne pas voir de grosses blessures suite à une série de frappes au sol. Ainsi, Niakaté est arrêté (trop) tôt par l’arbitre de la rencontre. Après combat, Christophe « Tryzo » Chapuis qui était dans le coin de Grondin concédera que l’affrontement avait été prématurément stoppé. Dans le troisième combat, le jeune bantamweight Samir Faiddine (7-2-0) a confirmé, face au jeune invaincu (jusqu’à lors) Téodor Nikolov (5-1-0), tout le bien qu’on pensait de lui. Défenses de takedowns ultras efficaces (sprawl incisif), boxe pied poing aérienne et ground and pound agressif, voici les ingrédients qui lui ont permis de remporter le septième combat d’une carrière qui prend de plus en plus d’ampleur. Teddy Violet (10-1-0), son partner du MMA Factory (ex CrossFight) aura connu la même réussite, mais pas Christophe Picaut (7-3-0). Contre ce dernier, Yacine Bandoui (6-3-0) aura, une nouvelle fois, fourni la preuve que son installation au Canada est en tout point bénéfique pour le développement de son jeu. En interview post combat, il nous confirme que de son point de vue le Tristar Gym de Firas Zahabi est la meilleure école du monde pour progresser de manière exponentielle.

C’est sur ce combat que se clôturait la carte préliminaire. La carte principale, elle, s’ouvrait avec le SEUL combat de la soirée qui aura été au terme WWFC-Cage-Encounter-4_Victoire-Faycal-Hucin_MMA4Fightdes trois rounds. Un fight entre Jason Ponet (15-8-1-1) et Thierno Dieng (1-2-0), que le bordelais aura remporté grâce à son pied poing. Le pied poing, une des spécialités de de Faycal Hucin (11-3-0). L’élève d’Achille revenait après une période de deux ans sans combat. Et il le faisait chez lui, à Paris, avec un public venu en ‘bouldé’ pour le soutenir. Sa victoire pleine de maîtrise contre Baudin Egoluev (7-2-0) aura rappelé à quel point le franco-marocain est l’un des plus solides combattants du pays. Coup de chapeau également à son adversaire belge (d’origine tchétchène) qui aura fait étal d’une belle attitude face à un Fayçal porté par les cris de ce public tout acquis à sa cause. Contre Ion Cutelaba (11-1-0), le lyonnais Malik Merad (19-15-0) avait aussi les faveurs du public, aussi parisien fut ce dernier. Mais nous avons pu nous rendre compte que si le moldave était précédé d’une flateuse réputation, il ne le devait pas qu’à son physique de bûcheron ! Il sera parvenu à surprendre Malik en attaquant très vite et en le touchant sur un rude combo en anglaise. Une défaite vraiment rageante, tant on aurait aimé voir Merad s’exprimer plus, contre ce combattant qu’on devrait voir bientôt à l’échelon supérieur.

Enfin, venait l’heure du co-main event et du main event. Dans ces deux derniers combats, le MMA Factory de Fernand Lopez faisait carton plein. WWFC-Cage-Encounter-4_Victoire-Karl-Amoussou_MMA4FightD’abord par l’intermédiaire de Christian M’Pumbu. ‘Tonton’ revenait en France après six ans d’absence. Et cette fois-ci dans les règles du MMA ! Une pression supplémentaire pesait sur ses épaules, puisqu’il restait sur quatre défaites de rang au Bellator (dont il avait été le champion light heavyweight). Malgré cela, Ramis Teregulov (10-2-0-1) n’aura pas pu faire grand chose contre le combattant d’origine congolaise. Pendant deux rounds, ‘Tonton’ aura sapé les appuis de son adversaire « ruskov » sur de puissants low-kicks, avant de sceller sa victoire sur une belle phase de ground and pound. Son partenaire d’entrainement, Karl Amoussou(19-7-2) lui se sera imposé avant la limite contre Florent Betorangal (16-12-0). Un combat entre français pour le main event que ‘Le Psycho’ ne désirait pas forcément. Il nous confiait en effet, qu’il aurait préférer prendre un étranger pour ce premier main event WWFC sur le sol français. Après combat, il était, en revanche, ravi d’avoir constaté que les choses s’étaient aplanies avec le public et d’avoir été le premier vainqueur d’un main event MMA en France.

Lors de la conférence de presse avec les trois organisateur du show, l’ukrainien Vladimir Teslya et les français Fernand Lopez et Kamel, revenaient WWFC-Cage-Encounter-4_Teysla-Lopez-Kamel_MMA4Fightévidemment longuement sur cette première et sur la surprise qu’ils nous avaient réservée. Le trio a réussi le coup de force de conserver le secret autour de la tenu de ce premier événement dans les règles du MMA. Il aura été tout aussi efficace pour ne pas (tout) nous dévoiler du « comment » ce tour de force avait été rendu possible. Ils auront toutefois insisté sur leur fierté d’avoir contribué à faire avancer les choses pour notre sport en France, le tout dans un lieu exceptionnel. Se disant même prêt à se rendre dispobnible pour les pontes du ministère des Sports si cela pouvait faire avancer les choses. Et les trois associés était déjà dans la projection, nourrissant de grandes ambitions pour le WWFC. Aucune date n’étant avancer pour un retour en France. Au vu de la jurisprudence Cage Encounter #4, il n’y a plus de raisons que ce dernier ne se fasse pas dans les règles du MMA 😉

Résultats complets :

Carte principale:

Karl Amoussou bat Florent Bétorangal par Clé de talon au round 1 – 3:03
Christian M’Pumbu bat Ramis Teregulov par KO au round 2 – 3:37
Ion Cutelaba bat Malik Merad par KO au round 1 0:08
Faycal Hucin bat Baudin Egoluev par triangle au round 1 – 3:34
Jason Ponet bat Thierno Dieng par décision unanime 30-27 x3.

Carte préliminaire:

Teddy Violet bat Fenyes Zsolt par arrêt de l’arbitre au round 1 – 2:00
Yacine Bandoui bat Christophe Picaut par TKO au round 1 – 1:26
Samir Faiddine bat Téodor Nikolov sur GNP au round 2 – 4:16
Anthony grondin bat Boubacar Niakaté par arret de l’arbitre sur GNP au round 1 – 0:39
Haroun Soumare bat Christophe Décorde par arrêt de l’arbitre sur GNP au round 3 – 4:30

#historique

Yassin Hammachi de MMA4Fight

Leave a Comment

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>