UFC – Francis Ngannou : Lopez revient en exclu pour MMA4Fight sur la signature de son élève

« Jamais deux sans trois ». C’est avec cette formule que le coach du CrossFight, Fernand Lopez, a annoncé la signature de Francis Ngannou avec l’UFC. Une formule classique, mais tellement appropriée. Car avec l’arrivée de Ngannou (5-1-0) à l’UFC, l’équipe parisienne place donc un troisième de ses combattants dans la plus grande organisation du monde (après Taylor Lapilus et Mickael Lebout). Aucune équipe française n’y était jamais parvenu. Il n’y a pas si longtemps, la Snake Team avait vu deux de ses représentants fouler la surface de l’octogone, en la personne de Xavier Foupa-Pokam et Cyrille Diabaté. Mais trois c’est du jamais vu… Preuve de la place qu’est en train de prendre le CrossFight sur le continent européen. Lopez est revenu pour nous sur la signature UFC_Francis-Ngannou_Predator-CrossFight_Wicked-Onede son élève. Il nous a ainsi révélé que les contacts avec l’UFC remontaient à quelques mois déjà. Joe Silva avait vu le potentiel du bonhomme, mais voulait lui laisser le temps de grandir. Mais un élément est venu accélérer la cadence, sa victoire au Bahrein sur William Baldutti (6-3-0) en mai dernier. Une victoire qui l’a propulsé dans le top 50 européen des poids lourds. La facilité avec laquelle il s’est défait de ce brésilien chevronné a convaincu l’UFC, qu’il ne devait pas laisser filer ce talent sous d’autres cieux. Le voici donc en contrat pour quatre combats avec la plus grande organisation de MMA au monde. Pour préparer sa première échéance, qui aura lieue en décembre, Lopez nous a expliqué disposer de toutes les clés pour accompagner Ngannou dans sa montée en puissance. Le Predator du CrossFight pourra compter sur des sparings de qualité à la salle (Mohamed Amidi, Boubacar Baldé, Mamadou Cissé, Christian « Tonton » M’Pumbu…), mais aussi sur l’expertise d’un Diégo de l’US Métro section Lutte (un must la matière) et aux installation de l’INSEP (pour la lutte toujours) et celle des frères Kabakulu pour la partie sol. Avec un tel encadrement et si Ngannou est épargné par les blessures, Lopez le dit, son élève est programmé pour rentrer dans le top 10 de la caté’ heavyweight à l’UFC. C’est évidemment tout le mal qu’on lui souhaite… A 28 ans, il a la vie devant lui !
#bêtedenews
Yassin Hammachi de MMA4Fight

Leave a Comment

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>